Le commandement militaire américain/AFRICOM: Choisi la Côte d’Ivoire pour placer ses unités militaires

Share Now

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on print
Share on whatsapp
Africom

Le commandement militaire américain en Afrique (AFRICOM) est à la recherche d’un territoire africain alternatif au Niger, pour y implanter ses unités militaires chargées de surveiller l’activité des groupes terroristes au Sahel.

Des articles de presse, citant des experts en matière de sécurité en Afrique, ont confirmé que le commandement de l’AFRICOM, basé à Stuttgart, en Allemagne, a choisi la Côte d’Ivoire pour placer ses unités militaires, après l’achèvement du retrait d’environ 1 100 soldats américains d’Agadez. base militaire au nord du, et cela repose sur un accord en la matière avec l’autorité militaire de Niamey.

Les militaires nigériens, arrivés au pouvoir le 27 juillet 2023 après le coup d’État contre le président Mohamed Bazoum, ont décidé de mettre fin à la présence militaire étrangère, notamment française, dans le pays.

Le Conseil militaire de transition a choisi la Russie comme nouvel allié sécuritaire et militaire, et la coopération entre les deux parties a débuté en avril dernier, par l’envoi d’entraîneurs militaires russes au Niger, accompagnés de matériel militaire, qu’un avion cargo a atterri à l’aéroport où se trouvaient les militaires français. stationnés avant de faire leurs bagages et de quitter le pays fin 2023. Ce jour-là, l’agence Novosti confirmait que « des experts russes sont arrivés au Niger pour former les forces locales à la lutte contre le terrorisme ».

Les mêmes experts ont suggéré que le commandant de l’AFRICOM, le général Michael Langley, avait obtenu l’accord du gouvernement ivoirien pour transférer l’unité militaire d’Agadez en Côte d’Ivoire, et qu’un accord à cet égard avait été conclu lors de la visite qui a conduit le haut -officier supérieur américain dans ce pays situé en Afrique de l’Ouest, fin avril dernier. Il a été annoncé lors de la visite qu’AFRICOM allouerait plus de 65 millions de dollars pour lutter contre le terrorisme et assurer la sécurité des frontières de la Côte d’Ivoire afin de faire face à la possibilité d’infiltrations armées à travers celles-ci.

Selon les mêmes informations de presse, les Américains considèrent la Côte d’Ivoire comme un pays potentiel pour accueillir une base de drones en lieu et place de celle du Niger.

Articles Similaires:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RETROUVEZ DANS LA MEME RUBRIQUE

Mauritanie : Le Syndicat des Éditeurs de la Presse Mauritanienne organise un banquet d’Iftar (VIDEO)

Le syndicat des Editeurs de la presse mauritanienne ( SEPM) a organisé un banquet d’iftar en l’honneur de quelques amis

admin admin 16/04/2023

Réservé uniquement aux Abonnés

EN VEDETTE

Mauritanie :crash d’un avion militaire appartenant à l’armée

Mauritanie :crash d’un avion militaire appartenant à l’armée

Dans un communiqué publié il y a peu sur sa page Facebook, l'armée mauritanienne a révélé des

..Ecoutez Points Chauds NetRadio

Tribune & Débats

Mauritanie :crash d’un avion militaire appartenant à l’armée

Mauritanie :crash d’un avion militaire appartenant à l’armée

Dans un communiqué publié il y a peu sur sa page Facebook, l'armée mauritanienne a révélé des détails sur le crash d'un avion militaire appartenant

15/05/2024

Follow Us

Find Us on Social Media

Points Chauds

Weekly Newsletter

Subscribe to our newsletter to get our newest articles instantly!

- Advertisement -

VERSION DIGITALE

VERSION P-PDF

SUR LE MOBILE

Les Éditions Papiers

Optimized by Optimole