Sahel : Les présidents Assimi Goïta et Ibrahim Traoré en tête-à-tête

Share Now

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on print
Share on whatsapp
ibrahim_traore_et_assimi

Le président de transition du Mali, Assimi Goïta, a déclaré que la coopération entre les régimes des pays de l’Alliance des pays du Sahel, qui comprend son pays, le Burkina Faso et le Niger, « a pris une voie irréversible ».

Goïta a expliqué, suite aux discussions tenues par Ouagadougou avec le président par intérim du Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, que la coalition sahélienne vise notamment à « s’éloigner des partenariats formels et inefficaces » et à se diriger vers « des partenaires sincères comme la Russie, la Chine et la Turquie ». « .

Selon un communiqué conjoint publié mardi par les deux présidents à l’issue de la visite d’une journée de Goïta au Burkina Faso, les nouveaux partenariats de la coalition « ont permis aux trois pays de se préparer de manière efficace et efficiente, afin de mener des opérations contre les terroristes armés ». groupes. »

Le communiqué indique que Goïta et Traoré ont procédé à une « évaluation de la coopération bilatérale » entre les deux pays, et ont également discuté des « questions de sécurité et de développement économique », soulignant que les deux pays travaillent sur une « formation conjointe » dans le but de renforcer leurs relations. « capacités d’opérations terrestres et aériennes et échange d’informations de renseignement ».

Le Mali, le Burkina Faso et le Niger, gouvernés par des régimes militaires de transition, se sont retirés du Groupe des cinq pays du Sahel et de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, et ont annoncé en septembre 2023 la formation de l’alliance des pays du Sahel.

La charte fondatrice de cette alliance stipule un certain nombre d’objectifs et de principes, notamment « l’établissement d’un système de défense commun » capable de « mener des guerres défensives et des attaques préventives pour éviter toute atteinte à la sécurité des États membres » et « une pleine solidarité entre les États membres ». et l’intégration militaire entre eux si un État est exposé à une attaque.

Articles Similaires:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RETROUVEZ DANS LA MEME RUBRIQUE

Mauritanie : Le Syndicat des Éditeurs de la Presse Mauritanienne organise un banquet d’Iftar (VIDEO)

Le syndicat des Editeurs de la presse mauritanienne ( SEPM) a organisé un banquet d’iftar en l’honneur de quelques amis

admin admin 16/04/2023

Réservé uniquement aux Abonnés

EN VEDETTE

Mauritanie/Présidentielle 2024: La Commission électorale confirme la victoire de Ghazouani lors d’une deuxième mission

Mauritanie/Présidentielle 2024: La Commission électorale confirme la victoire de Ghazouani lors d’une deuxième mission

La Commission électorale confirme la victoire de Ghazouani lors d'une deuxième mission  La Commission électorale nationale indépendante

..Ecoutez Points Chauds NetRadio

Tribune & Débats

Mauritanie-Sénégal: Démarrage imminent de la production du gaz du gisement GTA

Mauritanie-Sénégal: Démarrage imminent de la production du gaz du gisement GTA

Le géant pétrolier BP vient d’annoncer l’arrivée de l’unité flottante de production, de stockage et de déchargement (FPSO) au sein du projet Grand Tortue Ahmeyim

05/06/2024

Follow Us

Find Us on Social Media

Points Chauds

Weekly Newsletter

Subscribe to our newsletter to get our newest articles instantly!

- Advertisement -

VERSION DIGITALE

VERSION P-PDF

SUR LE MOBILE

Les Éditions Papiers

Optimized by Optimole