A la Une

Sahara Occidental :la résolution 2654 du Conseil de sécurité bouleverse la donne et brouille la mission de la MUNORSO

Sahara occidental. Pourquoi la résolution du Conseil de sécurité a-t-elle bouleversé la donne

La décision a reçu une majorité de 13 voix

Jeudi, le Conseil de sécurité des Nations unies a approuvé la prolongation du mandat de la MINURSO au Sahara occidental pour une autre année, avec 13 voix pour, la Russie et le Kenya s’étant abstenus, au milieu de l’accueil et de la déception marocains vis-à-vis du Front Polisario.

Rédigée par les États-Unis, la nouvelle résolution prolonge la mission de la mission jusqu’au 31 octobre 2023, encourage les parties à revenir à la dernière table des négociations tenue en 2019, et soutient les efforts de l’Envoyé spécial pour le Sahara depuis l’année dernière, Staffan de Mistura.

Il appelle également à une “solution politique, juste, durable et mutuellement acceptable basée sur le consensus”.

Dans son analyse, le journal espagnol « El Predco » note que la décision ne mentionne pas le référendum d’autodétermination, ce qui a contribué à l’abstention du Kenya, dont l’ambassadeur a dénoncé la « nette déviation de la mission » par rapport à l’intention avec laquelle elle a été établi.

Le journal souligne qu’il n’y a même pas une mention des difficultés rencontrées par la mission de l’ONU, de Mistura, l’année dernière.

La résolution fait référence à l’Algérie et à la Mauritanie comme deux parties principales qu’elle encourage “de toute urgence” à participer au processus, ce qui est également plus conforme à la position du Maroc, qui tente de forcer l’Algérie à négocier et non seulement à exercer le rôle d’observateur, selon l’analyse du journal.

Rejet algérien

Cependant, le journaliste et analyste algérien, Hakim Bougrara, estime dans une interview au site Al-Hurra que l’invitation des parties aux négociations s’inscrit dans le cadre du traitement traditionnel de la question.

L’analyste algérien souligne que l’Algérie refuse de la considérer comme faisant partie du conflit et de la question, et demande qu’elle ne soit pas associée aux tables rondes, compte tenu du dossier, qui comprend des faits et des moyens de défense, dans lequel l’Algérie n’a aucun rapport de part de près ou de loin, et “appelle à l’adhésion à la solution internationale”, comme il l’a dit.

Pour Omar Hilale, ambassadeur et représentant permanent du Maroc auprès des Nations unies, “la résolution 2654 du Conseil de sécurité ne ressemble pas aux résolutions précédentes, et ne reprend pas les mêmes implications politiques”.

Dans un commentaire de presse suite à l’adoption de la résolution, Hilal a indiqué que “l’ONU attend que l’Algérie clarifie sa position officielle sur le conflit, car elle est une partie importante dans l’affaire”.

La déception du Polisario

Sidi Mohamed Omar, représentant du Polisario auprès des Nations unies, a estimé que le Conseil de sécurité avait « échoué une fois de plus » à traiter la question du Sahara occidental, ajoutant dans un commentaire après que la décision a été rendue que le Conseil n’avait pas « fourni à la MINURSO des informations pratiques ». des mesures pour assurer la pleine mise en œuvre de son mandat », y compris la tenue d’un référendum sur l’autodétermination. “Cela ajoute plus de confusion à ce qui était déjà là”, dit-il.

Le représentant du Polisario a déclaré que “l’inaction du Conseil de sécurité ne laisse d’autre choix au peuple sahraoui que de poursuivre et d’intensifier sa lutte armée légitime pour défendre son droit inaliénable et non négociable à l’autodétermination et à l’indépendance”.

Le militant sahraoui fidèle au Polisario, Mohamed Mayara, a déclaré au site Internet Al-Hurra que cette décision reflète l’état de division au sein du Conseil de sécurité pour la quatrième fois consécutive.

Mayara a accusé certains des membres permanents du conseil d’essayer de maintenir la situation actuelle, qui “ouvre la région à l’inconnu”, comme il l’a dit.

D’autre part, et avec une entière satisfaction, l’ambassadeur du Maroc auprès des Nations Unies a déclaré que la résolution “établit de manière irréversible la supériorité, la crédibilité et le sérieux du projet marocain d’autonomie”, et l’a interprétée comme une réaffirmation du “soutien massif de la communauté internationale » pour ce plan, dont il a affirmé qu’il Plus de 90 pays ont soutenu une solution à ce qu’il a appelé « le conflit régional entre le Maroc et l’Algérie ».

Dans une interview accordée au site Al-Hurra, Rachid Lazraq, professeur de sciences constitutionnelles au Maroc, estime que la décision confirme le consensus des puissances internationales, malgré l’atmosphère agitée au niveau international en raison de la crise ukrainienne, que la proposition marocaine est la seule plate-forme de négociation et est une reconnaissance de la souveraineté marocaine sur ses provinces du sud, selon lui.

Un différend vieux de plusieurs décennies fait rage entre le Maroc et le Front Polisario au sujet du Sahara occidental, dans lequel le royaume contrôle environ 80 % de son territoire et lui offre l’autonomie sous sa souveraineté comme seule solution au conflit. Cependant, le Polisario, soutenu par l’Algérie, réclame un référendum sous la supervision des Nations unies pour déterminer son propre destin.

 565 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: https://pointschauds.info/fr/sahara-occidental-la-resolution-2654-du-conseil-de-securite-bouleverse-la-donne-et-brouille-la-mission-de-la-munorso/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

Ainsi que des listes d'ajouter côté du panneau de contrôle





Mauritanie/ Ghazouani: De...

Libye : Le Come-back de ...

Géopolitiques/ Espionnage...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info