Mauritanie : L’ambassadeur de France et le ministre de l’Agriculture lancent officiellement le projet ASARIGG

Share Now

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on print
Share on whatsapp
FB_IMG_1700830129754

Dans le cadre de lancement des travaux de réhabilitation et d’équipement de périmètres agricoles  du projet relatif  d’amélioration de la sécurité alimentaire financé par l’AFD , à Kaédi, l’ambassadeur de France et SEM le ministre de l’Agriculture lancent officiellement aujourd’hui le projet ASARIGG.

En voici le communiqué

Communiqué de presse

KAÉDI, jeudi 23 novembre 2023 

L’ambassadeur de France et SEM le ministre de l’Agriculture lancent officiellement les travaux de réhabilitation et d’équipement de périmètres irrigués dans le Gorgol et le Guidimakha

Ce jeudi 23 novembre 2023, à Kaédi, l’ambassadeur de France et SEM le ministre de l’Agriculture ont procédé au lancement officiel des travaux de réhabilitation et d’équipement de périmètres agricoles dans le cadre du projet d’amélioration de la sécurité alimentaire par la relance de l’irrigué dans les régions du Gorgol et du Guidimakha (ASARIGG), financé par l’Agence française de développement (AFD).  

Le ministre de l’Agriculture, M. Momma BEIBATTA, et l’ambassadeur de France, M. Alexandre GARCIA, ont procédé, en présence du Directeur général de la SONADER et des représentants des coopératives de producteurs et de productrices, au lancement des travaux de réhabilitation et d’équipement de 17 périmètres irrigués villageois pour la production rizicole ainsi que de 13 périmètres maraichers gérés par des femmes, soit près de 1 000 ha de terres irriguées.

Ces travaux sont réalisés dans le cadre du projet ASARIGG visant à améliorer la sécurité alimentaire dans les régions du Gorgol et du Guidimakha. Ce projet est financé à hauteur de 32,85 MEUR dont 3,85 MEUR par l’Etat mauritanien et 29 MEUR de subventions de la part de la France via l’AFD.

Ce sont 3 800 agriculteurs et agricultrices répartis dans les 7 communes de Kaédi (Gouraye, Ghabou, Nere Walo, Djéwol, Tokomadi, et Tifounde Cive) qui bénéficieront de ce projet. Le programme prévoit par ailleurs la réhabilitation de 6 ouvrages de contrôle de crue dans la plaine de Maghama qui totalise 10 000 ha exploités par 70 000 producteurs.

Le projet accompagne également la réforme et la restructuration de la SONADER qui assure la mise en œuvre des mesures prévues dont certains volets d’actions rapides sont confiés à un consortium d’ONG. 

Ces actions rapides ont déjà permis de restaurer plus de 500 ha de terres dégradées du Diéri et de promouvoir des pratiques agro-écologiques dans 6 territoires au profit des 25 000 habitants de la zone. 

Loading

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RETROUVEZ DANS LA MEME RUBRIQUE

Réservé uniquement aux Abonnés

EN VEDETTE

Mauritanie : La Mauritanie et l’Algérie annoncent l’ouverture du point de passage frontalier

Mauritanie : La Mauritanie et l’Algérie annoncent l’ouverture du point de passage frontalier

Le ministère de l'Intérieur Mauritanien a annoncé samedi soir que toutes les mesures nécessaires ont été prises

..Ecoutez Points Chauds NetRadio

Tribune & Débats

Mauritanie : Le FMI prédit, un meilleur taux de croissance d’ Afrique pour l’année prochaine

Mauritanie : Le FMI prédit, un meilleur taux de croissance d’ Afrique pour l’année prochaine

Le Fonds monétaire international a annoncé qu'il s'attend à ce que la Mauritanie devienne le pays le plus développé du continent africain au cours de

23/02/2024

Follow Us

Find Us on Social Media

Points Chauds

Weekly Newsletter

Subscribe to our newsletter to get our newest articles instantly!

- Advertisement -

What to Watch

VERSION DIGITALE

VERSION P-PDF

SUR LE MOBILE

Les Éditions Papiers

Optimized by Optimole