Les économies africaines les plus innovantes en 2023

Share Now

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on print
Share on whatsapp
Global-innovation-index-2023

Quelles sont les économies africaines les plus innovantes en 2023 ?

 

Selon le « Global Innovation Index 2023 » de l’OMPI, les pays africains progressent sur le plan de l’innovation. 11 des 32 pays africains étudiés ont amélioré leur classement par rapport à l’an passé. 7 ont même dépassé les attentes par rapport à leur niveau de développement économique.

L’île Maurice, l’Afrique du Sud et le Maroc sont les économies les plus innovantes en Afrique en 2023, selon un rapport publié le 27 septembre par l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI).

 

En Afrique subsaharienne, le Sénégal fait son entrée dans le Top 3.

Intitulé « Global Innovation Index 2023 : Innovation in the face of uncertainty », le rapport mesure les performances des écosystèmes d’innovation dans 132 pays du monde et met en évidence leurs atouts et leurs faiblesses dans ce domaine en se basant sur 80 indicateurs, dont les dépenses en recherche & développement, le système de financement des start-ups, le taux des emplois à  forte intensité de connaissances, le nombre de brevets technologiques déposés, la part de l’industrie de haute et moyenne-haute technologie dans la production industrielle totale et la valeur des exportations des produits technologiques.

Ces indicateurs sont regroupés en sept piliers : institutions ; capital humain et recherche ; infrastructures ; perfectionnement des marchés ; perfectionnement des entreprises ; résultats en matière de connaissances et de technologie ; et produits de la créativité.

L’île Maurice conserve son statut d’économie africaine la plus innovante malgré un recul de 12 rangs par rapport à la précédente édition de l’indice mondial de l’innovation (57è rang mondial en 2023 contre 45è en 2022), grâce notamment à ses bonnes performances dans les piliers institutions et perfectionnement des marchés.

L’Afrique du Sud a gagné deux rangs dans le classement mondial par rapport à 2022 pour occuper la 57è position sur les 132 pays étudiés et le deuxième rang en Afrique, grâce à ses progrès dans le domaine des dépenses en logiciels, des demandes d’enregistrement de

brevets et de la valeur des start-ups ayant un statut de licornes.

Onze pays africains ont amélioré leur classement

Le Maroc (70è) conserve son troisième rang africain malgré un recul de trois places dans le classement mondial. Viennent ensuite la Tunisie (79è rang mondial), le Botswana (85è), l’Egypte (86è), le Cap-Vert (91è), le Sénégal (93è) et la Namibie (96è).

Le Ghana, qui occupe le 99è rang mondial, ferme le Top 10 africain. (Voir le classement complet des 32 pays africains étudiés ci-dessous).

Au total, 11 pays africains sur les 32 pris en considération cette année ont amélioré leur classement dans l’Indice mondial de l’innovation par rapport à 2022.

L’Afrique du Sud, le Sénégal, le Rwanda (103e), le Nigeria (109è) et le Togo (114è) figurent parmi ces économies qui ont enregistré des progrès notables.

Le rapport souligne d’autre part que 7 pays du continent figurent parmi les 21 économies qui dépassent les attentes en matière d’innovation, par rapport à leur niveau de développement économique. Il s’agit de l’Afrique du Sud, la Tunisie, le Maroc, le Sénégal, le Rwanda, Madagascar et Burundi.

A l’échelle mondiale, la Suisse reste l’économie la plus innovante pour la treizième année consécutive devant la Suède, les États-Unis, le Royaume-Uni, Singapour, la Finlande, les Pays-Bas, l’Allemagne, le Danemark et la Corée du Sud.

Après une rapide ascension, qui lui a fait gagner 23 places au cours des dix dernières années, la Chine occupe cette année le 12è rang et demeure le seul pays à revenu intermédiaire à figurer dans le Top 30.

 

Classement des 32 pays africains pris en considération dans l’indice mondial de l’innovation 2023 :

1-Ile Maurice (57è rang mondial)

2-L’Afrique du Sud (59è)

3-Maroc (70è)

4-Tunisie (79è)

5-Botswana (85è)

6-Egypte (86è)

7-Cap-Vert (91è)

8-Sénégal (93è)

9-Namibie (96è)

10-Ghana (99è)

11-Kenya (100è)

12-Rwanda (103è)

13-Madagascar (107è)

14-Nigeria (109è)

15-Côte d’Ivoire (112è)

16-Tanzanie (113è)

17-Togo (114è)

18-Zimbabwe (117è)

19-Zambie (118è)

20-Algérie (119è)

21-Bénin (120è)

22-Ouganda (121è)

23-Cameroun (123è)

24-Burkina Faso (124è)

25-Éthiopie (125è)

26-Mozambique (126è)

27-Mauritanie (127è)

28-Guinée (128è)

29-Mali (129è)

30-Burundi (130è)

31-Niger (131è)

32-Angola (132è)

 

Agence Ecofin

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RETROUVEZ DANS LA MEME RUBRIQUE

Mauritanie : Le Syndicat des Éditeurs de la Presse Mauritanienne organise un banquet d’Iftar (VIDEO)

Le syndicat des Editeurs de la presse mauritanienne ( SEPM) a organisé un banquet d’iftar en l’honneur de quelques amis

admin admin 16/04/2023

Réservé uniquement aux Abonnés

EN VEDETTE

Gaz Mauritano-Sénégalais:  Bassirou ouvre une enquête sur les dettes annulées en échange de commissions de personnalités influentes des deux pays

Gaz Mauritano-Sénégalais: Bassirou ouvre une enquête sur les dettes annulées en échange de commissions de personnalités influentes des deux pays

Le nouveau président sénégalais Bassirou Diomaye Faye ouvre une enquête sur la corruption des entreprises opérant dans

..Ecoutez Points Chauds NetRadio

Tribune & Débats

Sénégal : les Prémices d’une crise politique ?

Sénégal : les Prémices d’une crise politique ?

Rejoignant le chœur de ceux qui saluent la tradition démocratique du Sénégal, je ne peux m'empêcher de reconnaître l'importance des récentes élections dans un contexte

29/03/2024

Follow Us

Find Us on Social Media

Points Chauds

Weekly Newsletter

Subscribe to our newsletter to get our newest articles instantly!

- Advertisement -

VERSION DIGITALE

VERSION P-PDF

SUR LE MOBILE

Les Éditions Papiers

Optimized by Optimole