Moustique tigre, ambroisie… les espèces invasives, une menace sous-estimée pour l’environnement local

Share Now

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on print
Share on whatsapp
moustiquetigre
Selon une étude scientifique publiée lundi, les espèces exotiques envahissantes sont un danger pour la planète largement sous-estimé.
Ces animaux ou ces plantes chassent les espèces indigènes, allant jusqu’à en faire disparaître certaines.
Pour la santé humaine aussi, les impacts peuvent être ravageurs, par exemple avec le moustique-tigre, responsables d’épidémies de dengue ou de chikungunya.
Les espèces exotiques envahissantes, une menace pour la biodiversité. C’est ce que révèle un rapport publié lundi 4 septembre 2023 de la plateforme intergouvernementale scientifique et politique pour la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES). Préparé par 86 experts internationaux originaires de 49 pays, il s’appuie sur plus de 13.000 études de références, synthétisés pendant quatre ans. Ces animaux, comme les moustiques-tigres qui peuvent véhiculer des virus comme ceux du chikungunya, de la dengue et du zika ou ces plantes, telles que l’ambroisie importée d’Amérique du Nord, introduits volontairement ou non par l’homme. Elles finissent par proliférer au point de supplanter ou chasser les espèces indigènes.

Un fléau au même tire que le changement climatique ou la pollution

Les espèces invasives sont l’un des « facteurs directs de perte de biodiversité à l’échelle mondiale », avec le changement climatique ou la pollution par exemple, pointe l’IPBES. En s’installant durablement sur de nouveaux territoires, ces espèces vont changer l’environnement local, avec des conséquences qu’on ne mesure pas toujours au début, mais qui peuvent conduire à faire disparaître certaines espèces natives », explique Christophe Diagne, chercheur à l’Institut de recherche pour le développement (IRD) de Montpellier.

Et les exemples sont nombreux : du dodo de l’île Maurice, animal emblématique de l’île, disparu en raison de la prédation d’animaux importés par les colons (rats, chats, chiens), à l’écrevisse américaine, prédateur redoutable dans les cours d’eau français. Pour la santé humaine, les impacts peuvent se révéler également ravageurs : l’exemple du moustique-tigre est cité, notamment en raison de la capacité de cet insecte présent en France depuis 2004, a propagé des maladies virales comme la dengue, Zika, ou encore le chikungunya. En raison du réchauffement climatique, sa présence en France pourrait encore augmenterdans les années à venir.

 

Tf1

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RETROUVEZ DANS LA MEME RUBRIQUE

Mauritanie : Le Syndicat des Éditeurs de la Presse Mauritanienne organise un banquet d’Iftar (VIDEO)

Le syndicat des Editeurs de la presse mauritanienne ( SEPM) a organisé un banquet d’iftar en l’honneur de quelques amis

admin admin 16/04/2023

Réservé uniquement aux Abonnés

EN VEDETTE

Gaz Mauritano-Sénégalais:  Bassirou ouvre une enquête sur les dettes annulées en échange de commissions de personnalités influentes des deux pays

Gaz Mauritano-Sénégalais: Bassirou ouvre une enquête sur les dettes annulées en échange de commissions de personnalités influentes des deux pays

Le nouveau président sénégalais Bassirou Diomaye Faye ouvre une enquête sur la corruption des entreprises opérant dans

..Ecoutez Points Chauds NetRadio

Tribune & Débats

Sénégal : les Prémices d’une crise politique ?

Sénégal : les Prémices d’une crise politique ?

Rejoignant le chœur de ceux qui saluent la tradition démocratique du Sénégal, je ne peux m'empêcher de reconnaître l'importance des récentes élections dans un contexte

29/03/2024

Follow Us

Find Us on Social Media

Points Chauds

Weekly Newsletter

Subscribe to our newsletter to get our newest articles instantly!

- Advertisement -

VERSION DIGITALE

VERSION P-PDF

SUR LE MOBILE

Les Éditions Papiers

Optimized by Optimole