Sénégal : Ministre de la Justice: « Sonko n’est pas éligible pour participer aux élections »…

Share Now

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on print
Share on whatsapp
ousmane-sonkO

Ministre sénégalais de la Justice: Sonko n’est pas éligible pour participer aux élection

Le ministre sénégalais de la Justice Ismaila Madior Fall a déclaré que la condamnation de la figure de l’opposition Ousmane Sonko est devenue “définitive”, ce qui le rend inéligible à participer aux élections prévues en 2024.
Osman Sonko, figure de l’opposition, a été arrêté et emprisonné le 31 juillet pour divers crimes, notamment pour avoir appelé à la rébellion, ce qui a conduit le gouvernement à dissoudre son parti (pastef).
Selon l’Intérieur sénégalais, Sonko, candidat aux élections présidentielles de 2024, a été condamné en mai dernier à six mois de prison avec sursis pour avoir diffamé un ministre, et à deux ans de prison en juin dans une affaire morale.
Sa condamnation les 1er et 2 juin a entraîné des troubles qui ont fait 16 morts et de graves dégâts matériels.

Le ministre Ismaila Madior a déclaré dans une interview publiée mercredi par le magazine “Jeune Afrique “que M. Sonko avait été arrêté” dans le cadre d’une autre affaire  » et dans une affaire liée à une agression sexuelle, ce qui le rend inéligible à participer aux élections.
Il a souligné que pour cette raison, M. Sonko avait été déchu de ses droits électoraux et que son nom avait été retiré des listes électorales, soulignant qu ‘ “il n’y a pas de complot visant à renverser un candidat à la présidence”.
Le ministre a noté qu’ environ 500  » personnes ont été arrêtées dans le cadre des troubles qui ont eu lieu en 2023.

“Ceux qui sont derrière les barreaux ont endommagé des magasins et des banques, attaqué des gendarmes et incendié des bâtiments municipaux”, a-t-il déclaré. ”Il n’y a pas de prisonniers politiques au Sénégal.
L’Intérieur sénégalais avait annoncé fin juillet dernier, la dissolution du parti politique “patriotes au Sénégal pour le travail, la morale et la fraternité” “Pastef”, qui est dirigé par l’opposant Ousmane Sonko.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RETROUVEZ DANS LA MEME RUBRIQUE

Mauritanie : Le Syndicat des Éditeurs de la Presse Mauritanienne organise un banquet d’Iftar (VIDEO)

Le syndicat des Editeurs de la presse mauritanienne ( SEPM) a organisé un banquet d’iftar en l’honneur de quelques amis

admin admin 16/04/2023

Réservé uniquement aux Abonnés

EN VEDETTE

Mauritanie: Le Mali rappel son ambassadeur à Mauritanie et met fin à ses fonctions

Mauritanie: Le Mali rappel son ambassadeur à Mauritanie et met fin à ses fonctions

Les autorités maliennes rappellent leur ambassadeur en Nouakchott Mohamed Debassy et mettent  fin à ses fonctions. il

..Ecoutez Points Chauds NetRadio

Tribune & Débats

Sénégal : les Prémices d’une crise politique ?

Sénégal : les Prémices d’une crise politique ?

Rejoignant le chœur de ceux qui saluent la tradition démocratique du Sénégal, je ne peux m'empêcher de reconnaître l'importance des récentes élections dans un contexte

29/03/2024

Follow Us

Find Us on Social Media

Points Chauds

Weekly Newsletter

Subscribe to our newsletter to get our newest articles instantly!

- Advertisement -

VERSION DIGITALE

VERSION P-PDF

SUR LE MOBILE

Les Éditions Papiers

Optimized by Optimole