Mauritanie : La Mauritanie ramenée à l’accord AGOA et expulsion 4 pays africains

Share Now

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on print
Share on whatsapp
operanews1698788701549

La Mauritanie ramenée à l’accord AGOA et expulsion 4 pays africains

Le président américain Joe Biden a annoncé mardi que la Mauritanie bénéficierait à nouveau de l’African Growth and Opportunity Act, connu sous le nom d’« AGOA », après avoir été exclue de cet accord pendant trois années consécutives.

 En revanche, le président américain a décidé de mettre fin aux prestations fournies dans le cadre de ce programme à quatre pays africains: le Gabon, le Niger, l’Afrique centrale et l’Ouganda, à compter du 1er janvier 2024.

 La représentante américaine au Commerce, Katherine Tai, a déclaré dans un communiqué que Washington avait décidé que la Mauritanie bénéficierait à nouveau de l’accord sur la base des progrès qu’elle a réalisés depuis 2019 dans les domaines sur la base desquels elle en avait été exclue par une décision de l’ancien président Donald Trump.

 L’actrice, qui dirige un bureau gouvernemental qui conseille le président américain, a souligné que la Mauritanie doit continuer à faire des progrès significatifs en matière de droits des travailleurs et d’élimination du travail forcé dans tout le pays.

 Le responsable américain a ajouté : « Tout en reconnaissant les progrès réalisés par la Mauritanie ces dernières années, nous savons qu’il reste encore beaucoup de travail à faire. »

 Elle a averti que « le partenariat continu en Mauritanie  avec, le soutien et l’autonomisation des organisations du travail, des droits civiques et des droits de l’homme seront la clé de son succès. En utilisant les outils fournis par le programme AGOA, nous suivrons de près les progrès réalisés par la Mauritanie de manière efficace et décisive. protéger les droits des travailleurs internationalement reconnus, en particulier en éliminant le fléau de l’esclavage héréditaire.

 Selon le communiqué américain, le retour de la Mauritanie à l’accord AGOA entrera en vigueur le 1er janvier.

 Trump avait exclu la Mauritanie de l’AGOA pour l’année 2019, justifiant cela en affirmant qu’elle « n’a pas réalisé, ou ne réalise pas, de progrès continus vers l’établissement de la protection des droits des travailleurs tels qu’ils sont internationalement reconnus »

Articles Similaires:

  • Articles non Similaires
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RETROUVEZ DANS LA MEME RUBRIQUE

Mauritanie : Le Syndicat des Éditeurs de la Presse Mauritanienne organise un banquet d’Iftar (VIDEO)

Le syndicat des Editeurs de la presse mauritanienne ( SEPM) a organisé un banquet d’iftar en l’honneur de quelques amis

admin admin 16/04/2023

Réservé uniquement aux Abonnés

EN VEDETTE

..Ecoutez Points Chauds NetRadio

Tribune & Débats

Mauritanie :crash d’un avion militaire appartenant à l’armée

Mauritanie :crash d’un avion militaire appartenant à l’armée

Dans un communiqué publié il y a peu sur sa page Facebook, l'armée mauritanienne a révélé des détails sur le crash d'un avion militaire appartenant

15/05/2024

Follow Us

Find Us on Social Media

Points Chauds

Weekly Newsletter

Subscribe to our newsletter to get our newest articles instantly!

- Advertisement -

VERSION DIGITALE

VERSION P-PDF

SUR LE MOBILE

Les Éditions Papiers

Optimized by Optimole