Mauritanie : Ghazouani refuse d’aborder les dossiers de Aziz et Mhd Bouya 

Share Now

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on print
Share on whatsapp
operanews1698753239854

Ghazouani refuse d’aborder les dossiers de Aziz et Mhd Bouya

Dans une interview croisée, accordée à des confrères de la presse nationale et dont une partie est publiée par nos confrères de l’Alakhebar,le président Ould Ghazouani a abordé de nombreux  sujets, tels que sa vision de la situation générale du pays, l’impact de la faiblesse des services de base et des prix élevés sur les classes vulnérables, son opinion sur le discours du majorité des partis politiques sur le trucage des récentes élections, et s’il espère que le peuple lui redonnera confiance dans sa mission. Deuxième mandat présidentiel.

Mais dans cette interview le président a refusé d’aborder les sujets tels que les dossiers d’Aziz ou Mhd Bouya

 Le Président Mohamed Ould El Ghazouani a déclaré qu’il ne commenterait pas le dossier de l’ancien Président Mohamed Ould Abdel Aziz, ni celui du député Mohamed Bouy Ould Cheikh Mohamed Fadel, et ce qui est qualifié de violation de leur immunité constitutionnelle et juridique. « par respect du principe de séparation des pouvoirs ».

 Ould Al-Ghazouani a ajouté en réponse à une question de l’Agence de presse indépendante qu’en tant que chef du pouvoir exécutif, il ne pourra pas approfondir cette question, soulignant qu’il tenait à éviter toute ingérence de sa part dans le processus. passé, et ne commentera pas maintenant ni n’évaluera « les décisions des autorités indépendantes qui travaillent selon leur vision et leur compréhension de la pratique » de ses pouvoirs juridiques.

 Dans l’entretien conjoint entre cinq institutions médiatiques mauritaniennes, Ould Ghazouani a défendu ce qu’il a qualifié de « l’approche de l’apaisement politique entre les partenaires du pays », soulignant qu’elle constitue pour lui « une ferme conviction, un choix ferme et une responsabilité nationale ». « , considérant que l’instabilité dont sont témoins « plusieurs régions du monde ». Sa raison en premier lieu est la rupture du lien entre les partenaires du pays, la domination de la logique de l’exclusion et la fourniture de conditions appropriées. pour trahison, calomnie et exclusion.

 Ould Al-Ghazouani a ajouté dans sa réponse à l’une des questions : « J’ai recherché dès le début le calme politique et social et j’ai essayé de l’incarner en contact direct et en liaison avec la plupart des acteurs, partis, mouvements, et des personnalités juridiques.

 Il a souligné qu’il avait pris l’initiative, dès le premier jour de sa prise de responsabilité, de contacter tout le monde et n’a exclu personne, et a également demandé à sa majorité politique et au gouvernement d’adopter un nouveau discours dans lequel il n’y a pas de place pour les injures. et les abus.

 Ould Al-Ghazouani a souligné que sa conviction est qu’« avec des réunions directes, des discussions calmes, des consultations et un peu de concession et de flexibilité, nous pouvons nous mettre d’accord et unifier nos visions sur de nombreuses questions, et si cela n’est pas possible, nous nous comprenons et nous nous excusons ». sur des sujets sur lesquels nous n’avons pas réussi à unifier les positions. » En bref, il est devenu clair que nous pouvons rivaliser. En servant le pays, et non en luttant pour lui nuire », a-t-il demandé : « Comment une approche comme celle-ci peut-elle être qualifiée de tuer l’action de l’opposition ?

 Ould Al-Ghazouani a déclaré qu’il confirmait que ce qui a caractérisé l’arène politique au cours des quatre dernières années de calme, de désaccord dans le respect et de différences de positions sans tension et sans trahison, autant que c’était un engagement et un engagement qu’il a pris à lui-même, et qu’il a déployé de grands efforts pour y parvenir, il « le considère comme un gain national ». Pour nous tous », soulignant que « ce calme n’aurait pas été possible sans la disponibilité et la réponse de tous les partenaires et leur contribution efficace au rétablissement de la situation ». ce qui a été endommagé par l’atmosphère tendue et chargée qui a régné dans notre arène politique et sociale au cours des étapes précédentes.

 Concernant les restrictions des libertés publiques au cours des dernières années, Ould Ghazouani a déclaré : « Le facteur décisif sera nécessairement la vérité sur ce qui s’est passé dans la réalité et le degré de respect de la loi dans chaque cas », ajoutant que « le le droit de manifester, le droit de protester et le droit d’expression sont garantis par la constitution et les lois, mais en même temps organisés, restreints et régis par les lois.

 Il a ajouté : « Nous ne pouvons nier que le but ultime pour nous tous est que notre État soit un État de droit et un État d’institutions. Seules les libertés garanties et protégées par les lois et protégées par les institutions dureront. C’est ma conviction et J’ai travaillé pour l’incarner dans la réalité. »

 

 

Articles Similaires:

  • Articles non Similaires
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RETROUVEZ DANS LA MEME RUBRIQUE

Mauritanie : Le Syndicat des Éditeurs de la Presse Mauritanienne organise un banquet d’Iftar (VIDEO)

Le syndicat des Editeurs de la presse mauritanienne ( SEPM) a organisé un banquet d’iftar en l’honneur de quelques amis

admin admin 16/04/2023

Réservé uniquement aux Abonnés

EN VEDETTE

..Ecoutez Points Chauds NetRadio

Tribune & Débats

Mauritanie :crash d’un avion militaire appartenant à l’armée

Mauritanie :crash d’un avion militaire appartenant à l’armée

Dans un communiqué publié il y a peu sur sa page Facebook, l'armée mauritanienne a révélé des détails sur le crash d'un avion militaire appartenant

15/05/2024

Follow Us

Find Us on Social Media

Points Chauds

Weekly Newsletter

Subscribe to our newsletter to get our newest articles instantly!

- Advertisement -

VERSION DIGITALE

VERSION P-PDF

SUR LE MOBILE

Les Éditions Papiers

Optimized by Optimole