Mauritanie : Un ancien ministre mauritanien met en garde le Maroc contre la poursuite des massacres de civils mauritaniens

Share Now

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on print
Share on whatsapp
My-rachid-maham

Un ancien ministre mauritanien met en garde le Maroc contre la poursuite des massacres de civils mauritaniens

L’ancien ministre mauritanien de la Culture et de l’Information, Sidi Mohamed Ould Mahm, et l’ancien chef du parti au pouvoir, et ancien porte-parole du gouvernement, a mis en garde aujourd’hui, vendredi, le Maroc contre ce qu’il a appelé “l’assassinat délibéré de civils mauritaniens sans défense avec des drones et des l’échec à affronter les forces du Polisario.

Dans un post remarquable sur son compte Facebook, il a déclaré : « Le bombardement répété de drones marocains venant de derrière le mur de séparation au Sahara Occidental de civils mauritaniens sans défense sur des terres désertiques est une question qui nécessite d’avertir qu’il est difficile de freiner la population. de part et d’autre de la frontière mauritano-saharienne et les obligent à des frontières sans repères. » Et il n’y a pas de signes qui la définissent.

Et par l’intermédiaire de l’ancien ministre mauritanien proche du pouvoir mauritanien et connu pour ses positions en sa faveur, « nous nous étonnons que ces drones ciblent des civils mauritaniens sans sommation ni pitié, alors qu’on ne les entend pas se focaliser sur l’affrontement des bases. du Front Polisario et de ses unités de combat, qui sont réparties dans toute la région et son étendue, et qui mènent des opérations qualitatives et semi-militaires. » Quotidiennement le long du mur, l’armée marocaine au Sahara Occidental a subi de lourdes pertes dans la plupart d’entre elles. “

Ould Muhammed a poursuivi : « Bien que nous soyons conscients de la capacité logistique de l’armée marocaine à faire la distinction entre les cibles civiles et militaires, par conséquent, lorsqu’elle utilise la force contre des civils pacifiques, elle doit le justifier dans ses déclarations et présenter publiquement et au moindre détail ses motifs et raisons. peu de ses excuses, qui ne rendront pas les morts et ne consoleront pas les blessés, surtout si l’affaire est liée à des opérations répétées qui sont sur le point de devenir un comportement normal pour les forces marocaines présentes au Sahara Occidental.

Il a souligné que “l’exclusivité du sang mauritanien est quelque chose qui ne peut être toléré, et notre pays est capable de protéger ses enfants de toutes les manières, et l’effusion de sang ne sera pas le meilleur moyen d’imposer des politiques de fait accompli”.

Pour rappel, des dizaines de civils mauritaniens ont été tués parmi les chercheurs d’or et les éleveurs dans la zone frontalière nord de la Mauritanie par des drones. Cela s’est répété la semaine dernière avec la mort de sept civils mauritaniens. Le gouvernement mauritanien n’a fait aucun commentaire à ce sujet. eux, et le Maroc n’a pas abordé l’incident.

Articles Similaires:

  • Articles non Similaires
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RETROUVEZ DANS LA MEME RUBRIQUE

Mauritanie : Le Syndicat des Éditeurs de la Presse Mauritanienne organise un banquet d’Iftar (VIDEO)

Le syndicat des Editeurs de la presse mauritanienne ( SEPM) a organisé un banquet d’iftar en l’honneur de quelques amis

admin admin 16/04/2023

Réservé uniquement aux Abonnés

EN VEDETTE

..Ecoutez Points Chauds NetRadio

Tribune & Débats

Mauritanie :crash d’un avion militaire appartenant à l’armée

Mauritanie :crash d’un avion militaire appartenant à l’armée

Dans un communiqué publié il y a peu sur sa page Facebook, l'armée mauritanienne a révélé des détails sur le crash d'un avion militaire appartenant

15/05/2024

Follow Us

Find Us on Social Media

Points Chauds

Weekly Newsletter

Subscribe to our newsletter to get our newest articles instantly!

- Advertisement -

VERSION DIGITALE

VERSION P-PDF

SUR LE MOBILE

Les Éditions Papiers

Optimized by Optimole