Mauritanie/Scandale : La récupération de plus de 720 Millions… dépensée en échange de «faux»

Share Now

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on print
Share on whatsapp
sidi salem

Mauritanie/Scandale : La récupération de plus de 720 Millions… dépensée en échange de «faux» services du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et des Technologies de l’information et de la communication

Selon de sources médias et concordantes. le ministère des Finances a récupéré le montant de 720 millions d’ouguiyas anciennes dépensées sur le budget du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et des Technologies de l’information et de la communication en faveur d’une société dénommée “Komunik”. La société a contacté la banque fiduciaire qui a transféré le revient à lui ordonner de le restituer, tandis que les sources du secteur qualifient les services fournis par l’entreprise de «fantômes».

La récupération de ce montant est un scandale.  Car c’est plus de  (plus de 720 millions d’ouguiyas anciennes) qui a été transféré au numéro de compte: 0012510043 à la Banque Amanah, le 06-05-2021, soit vers l’année 2021 selon le dite Al akhbar

Ainsi, le ministère des Finances a envoyé le président au directeur général de la banque, Ahmed Salem Ould Bounah Moukhtar, et a porté le numéro de message: 000798/21, et lui a ordonné de restituer le montant au numéro de compte: 32110001 en la Banque centrale de Mauritanie.

Le montant a été décaissé sur le budget de l’Administration générale des technologies de l’information et de la communication, qui est administré depuis des années par Mohamed El-Amine Ould Salehi, et le montant constitue 50% de son budget général.

La nouvelle a reçu deux accords entre cette administration et la société Cominik, dont le premier était pour l’année 2015, pour une période de trois ans, selon lesquels cette société fournit 3000 licences d’utilisation de Microsoft pour 1,5 milliard d’onces, dont 750 sont pour l’intérêt public.

Le deuxième accord s’élève à 2,3 millions de dollars et stipule que le montant sera payé en trois versements, dont le premier est à la signature, et le montant que l’entreprise a récupéré a été payé sur la base de cet accord, et pour l’année 2021

Des sources dans le secteur des nouvelles technologies ont également révélé que le regretté ministre Mohamed Ould Khouneh, lors de sa prise en charge de la subordination du secteur à lui, avait tenté d’annuler ou de modifier cet accord, mais les “instructions supérieures” ou ses efforts ont été stoppés.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RETROUVEZ DANS LA MEME RUBRIQUE

Mauritanie : Le Syndicat des Éditeurs de la Presse Mauritanienne organise un banquet d’Iftar (VIDEO)

Le syndicat des Editeurs de la presse mauritanienne ( SEPM) a organisé un banquet d’iftar en l’honneur de quelques amis

admin admin 16/04/2023

Réservé uniquement aux Abonnés

EN VEDETTE

Mauritanie : Le président Diomaye Faye à Nouakchott

Mauritanie : Le président Diomaye Faye à Nouakchott

 Le nouveau président sénégalais, Besserou Diomaye Faye, est arrivé aujourd'hui jeudi à Nouakchott pour une visite officielle

..Ecoutez Points Chauds NetRadio

Tribune & Débats

Sénégal : les Prémices d’une crise politique ?

Sénégal : les Prémices d’une crise politique ?

Rejoignant le chœur de ceux qui saluent la tradition démocratique du Sénégal, je ne peux m'empêcher de reconnaître l'importance des récentes élections dans un contexte

29/03/2024

Follow Us

Find Us on Social Media

Points Chauds

Weekly Newsletter

Subscribe to our newsletter to get our newest articles instantly!

- Advertisement -

VERSION DIGITALE

VERSION P-PDF

SUR LE MOBILE

Les Éditions Papiers

Optimized by Optimole