Mali : Des Nouvelles contradictoires sur le contrôle de « al-Nosra » sur un camp Militaire

Share Now

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on print
Share on whatsapp
400x225_cmsv2_3bab2d7f-c27e-5180-acab-875ffc04f428-7226430

Des Nouvelles contradictoires sur le contrôle de « Al-Nosra » sur un camp au Mali

Le groupe terroriste « al-Nosra » lié à l’organisation « Al-Qaïda » a annoncé la prise d’un camp de l’armée militaire malienne à Tombouctou (nord) vendredi, notant qu’il a infligé de lourdes pertes à l’opposant, mais l’armée malienne a confirmé qu’elle avait repoussé l’attaque.
Al-Nosra a déclaré à travers sa plateforme de propagande avoir pris le contrôle du camp de Nyafunki vendredi par une voiture piégée conduite par un kamikaze, qui a été tué lors de l’opération, selon le site américain spécialisé dans le suivi et surveillance des activités des groupes extrémistes.
Le groupe a signalé la mort et les blessures de dizaines de soldats et la capture de deux, et a publié des photos montrant la confiscation de cinq véhicules équipés de mitrailleuses lourdes, de munitions et d’équipements. Les groupes armés du groupe quittent généralement les camps qu’ils contrôlent après quelques heures.
Le groupe a indiqué avoir attaqué un autre camp militaire au même moment avec des mortiers, à Goundam, à quelques dizaines de kilomètres de Nyafunki, également dans la région de Tombouctou.

Selon la version de l’armée malienne ,publiée sur les réseaux sociaux , les attaques du vendredi , ont été fortement repousèes ; après avoir tiré des obus sur les deux sites, les assaillants ont tenté en vain de les occuper et ils ont été expulsés », a-t-il ajouté.
Depuis 2012, le Mali connaît une profonde crise sécuritaire qui a débuté dans le Nord, s’est étendue au centre du pays et au Burkina Faso et au Niger voisins.
Après deux coups d’État militaires en 2020 et 2021, la junte a poussé les troupes françaises effectuant des missions contre les militants à quitter le pays en 2022, puis la mission des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) en 2023. Selon des specialistes de la région, leur retrait progressif a probablement contribué à l’escalade de la violence dans le Nord.

Loading

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RETROUVEZ DANS LA MEME RUBRIQUE

Réservé uniquement aux Abonnés

EN VEDETTE

Mauritanie : La Mauritanie et l’Algérie annoncent l’ouverture du point de passage frontalier

Mauritanie : La Mauritanie et l’Algérie annoncent l’ouverture du point de passage frontalier

Le ministère de l'Intérieur Mauritanien a annoncé samedi soir que toutes les mesures nécessaires ont été prises

..Ecoutez Points Chauds NetRadio

Tribune & Débats

Mauritanie : Le FMI prédit, un meilleur taux de croissance d’ Afrique pour l’année prochaine

Mauritanie : Le FMI prédit, un meilleur taux de croissance d’ Afrique pour l’année prochaine

Le Fonds monétaire international a annoncé qu'il s'attend à ce que la Mauritanie devienne le pays le plus développé du continent africain au cours de

23/02/2024

Follow Us

Find Us on Social Media

Points Chauds

Weekly Newsletter

Subscribe to our newsletter to get our newest articles instantly!

- Advertisement -

What to Watch

VERSION DIGITALE

VERSION P-PDF

SUR LE MOBILE

Les Éditions Papiers

Optimized by Optimole