Mauritanie/Presidentiables 2024: Les candidats de l’opposition adressent des demandes urgentes à la CENI

Share Now

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on print
Share on whatsapp
candidats2024

Au nom de Dieu le Miséricordieux

À l’honorable président de la Commission Electorale Nationale Indépendante

Objet : Exigences urgentes pour garantir la liberté, la transparence et l’intégrité des élections

Monsieur le Président, que la paix, la miséricorde et les bénédictions de Dieu soient sur vous.
Nous, agents des candidats soussignés, et soucieux d’assurer les conditions de liberté, d’intégrité et de transparence pour les prochaines élections présidentielles, nous adressons à vous ces revendications dont nous considérons la réalisation comme une indication du sérieux du comité. et sa volonté réelle de remédier aux déséquilibres et aux lacunes enregistrés lors des élections précédentes et une indication de sa volonté de coopérer avec ses principaux partenaires et de répondre à leurs demandes.

L’affaire concerne les demandes urgentes suivantes :
1- Réaliser un audit (audit) complet de la liste électorale, pour rassurer chacun sur son intégrité contre les défauts et violations qui font perdre sa crédibilité au registre électoral (inscription par intérim – inscription des personnes décédées – inscription depuis les bureaux privés et en lieux et horaires en dehors des horaires habituels d’inscription… etc.).

2 – Répartir les bureaux au sein de chaque centre selon le critère de l’ordre alphabétique comme critère neutre, au lieu de diviser selon le critère du calendrier d’inscription, qui a conduit l’année dernière à trier les électeurs selon leur affiliation (généralement des blocs d’électeurs sont enregistré en un instant par les acteurs), qui donnait la possibilité de tout compter. Il était imposé à des acteurs spécifiques et affectait directement la volonté des électeurs et leur liberté de choisir.
3- Le strict respect du fait que le siège du centre de vote soit situé dans des bâtiments publics (écoles, centres de santé ou tout établissement public approprié). Il n’est en aucun cas acceptable que les bureaux de vote soient situés dans des habitations ou des bâtiments privés, et dans les cas où ceux-ci sont situés. le nombre de personnes inscrites dépasse la capacité des bâtiments publics disponibles dans le cluster résidentiel. Des nombres supplémentaires d’électeurs sont dirigés vers les bâtiments publics des clusters résidentiels à proximité.

4- Donner la priorité aux personnes ayant des besoins spéciaux pour voter dans les bureaux proches de leur lieu de résidence, et nous enregistrons ici notre rejet absolu du centre de vote apparu soudainement dans l’école pour aveugles de l’école à temps plein de Zeina, sous la direction de des partis influents, dans le but de contrôler et d’influencer le vote de ce groupe, et de l’orienter vers un choix spécifique, dans la poursuite de la coercition des électeurs et de la pression sur eux, ainsi que le résultat de cette décision, qui épuise les personnes concernées. et les obligeant à s’éloigner de leurs bureaux d’origine à proximité de leur résidence.
5- Former des bureaux de vote de manière consensuelle avec les représentants des candidats et adopter un mécanisme de coordination décentralisé (régional ou provincial) qui inclut des représentants des candidats pour décider de nouvelles questions et problèmes de manière permanente.
6- Distribuer le lecteur d’empreintes digitales à tous les bureaux de vote le jour du scrutin pour assurer la prévention du vote par procuration et éviter les votes répétés.
7- Doter les agents des candidats et les coordonnateurs des opérations électorales au niveau de l’État et du district de cartes (badges) qui leur donnent le droit d’accéder aux sièges des comités de district et régionaux et aux bureaux de vote pour faciliter leurs tâches.

8– Publication immédiate du procès-verbal en envoyant au chef de bureau une copie du procès-verbal au numéro d’agent de chaque candidat via WhatsApp immédiatement après la fin du tri.
9- Former une commission de suivi représentant les candidats au niveau de la centralisation des résultats à la Commission électorale nationale indépendante, dans le but de certifier conjointement les résultats de chaque bureau avant de les annoncer par la commission à travers un nouvel outil d’information alternatif à My CENI. Dans le cas où il n’est pas possible d’obtenir une nouvelle application de centralisation des résultats, une copie de chaque rapport sera publiée, ce qui est une solution qui, en plus d’être techniquement simple, permet de publier les rapports, qui ne sont pas toujours engagés. d’accrocher des copies dans les bureaux comme l’exige la loi.
10- Veiller à ce que les cartes de vote, après avoir été triées dans les bureaux, soient remises dans les urnes par les membres du bureau et en présence des représentants des candidats, et à ce que de nouveaux scellés soient apposés sur les urnes dont les numéros sont pris en compte. partie intégrante du procès-verbal, pour assurer la sécurité des cartons pendant leur transport par les organes de la commission sous protection des forces de l’ordre, jusqu’à leur dépôt au Conseil Constitutionnel, afin qu’ils puissent servir de référence le cas échéant pour être ajoutés aux procès-verbaux des votes. comme première référence ;

11- Interdire la possession de tout type de téléphone ou photocopieur par les électeurs à l’intérieur des bureaux de vote pendant qu’ils effectuent les procédures de vote, et procéder à l’inspection nécessaire pour le confirmer avant de permettre à l’électeur d’entrer dans le bureau ;
12- Utiliser l’application biométrique pour voter, et utiliser un écran pour afficher la photo, le nom et le numéro national de l’électeur afin que les membres du bureau et les représentants des candidats puissent vérifier ensemble l’identité de l’électeur afin de limiter la pouvoir discrétionnaire du chef du bureau.

Nouakchott, le 1er juin 2024

Signataires :
– Yassar/Représentant du candidat, Al-Eid Mohameden Embarak
– Abdel Rahman Hamoudi, Représentant du candidat Otouma Antoine Souleiman Soumaré
– Abdullah Abu Job/ Représentant du candidat, Biram Dah Abaid
– Cheikh Kindo/représentant  du candidat, Mamadou Boukar Ba
– Muhammad Al-Amin Shuaib / Représentant du candidat, Hammadi Sayed Al-Mukhtar

Contact: 42008483

Articles Similaires:

  • Articles non Similaires
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RETROUVEZ DANS LA MEME RUBRIQUE

Mauritanie : Le Syndicat des Éditeurs de la Presse Mauritanienne organise un banquet d’Iftar (VIDEO)

Le syndicat des Editeurs de la presse mauritanienne ( SEPM) a organisé un banquet d’iftar en l’honneur de quelques amis

admin admin 16/04/2023

Réservé uniquement aux Abonnés

EN VEDETTE

Mauritanie: Des critiques exacerbées contre Aissata Lam

Mauritanie: Des critiques exacerbées contre Aissata Lam

Les supporteurs mauritaniens ont énormément critiqué la directrice de l'Agence de la promotion de l'investissement, Aissata Lam,

..Ecoutez Points Chauds NetRadio

Tribune & Débats

Mauritanie-Sénégal: Démarrage imminent de la production du gaz du gisement GTA

Mauritanie-Sénégal: Démarrage imminent de la production du gaz du gisement GTA

Le géant pétrolier BP vient d’annoncer l’arrivée de l’unité flottante de production, de stockage et de déchargement (FPSO) au sein du projet Grand Tortue Ahmeyim

05/06/2024

Follow Us

Find Us on Social Media

Points Chauds

Weekly Newsletter

Subscribe to our newsletter to get our newest articles instantly!

- Advertisement -

VERSION DIGITALE

VERSION P-PDF

SUR LE MOBILE

Les Éditions Papiers

Optimized by Optimole