Crise Sénégalaise : États-Unis d’Amérique .. Intervention sur la ligne

Share Now

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on print
Share on whatsapp
senegal

Washington durcit le ton après un premier appel au respect du calendrier électoral.

Les États-Unis ont déclaré dans un communiqué publié par le ministère des Affaires étrangères que le vote du Parlement sur la loi visant à reporter la date des élections ne pouvait être légitime compte tenu des circonstances dans lesquelles le processus de vote s’est déroulé.
Le Département d’État américain a ajouté que le report de la date des élections à partir de la date prédéterminée contredit les traditions démocratiques établies au Sénégal.
Le Département d’État américain s’est dit préoccupé par  » l’expulsion forcée des députés de l’opposition du Parlement, pour avoir refusé de voter sur le projet de loi visant à reporter la date des élections présidentielles « .

Washington a également demandé au régime de Macky Sall de «rétablir immédiatement le plein accès à Internet et à garantir les libertés de réunion pacifique et d’expression, y compris pour les membres de la presse».
Dans un communiqué publié mercredi, les États-Unis ont exhorté le gouvernement sénégalais à procéder à ses élections présidentielles conformément à la Constitution et aux lois électorales.

Voici le communiqué

« Les États-Unis sont profondément préoccupés par les mesures prises pour retarder l’élection présidentielle du 25 février au Sénégal, qui vont à l’encontre de la forte tradition démocratique du Sénégal. Nous sommes particulièrement alarmés par les informations selon lesquelles les forces de sécurité ont expulsé de force des parlementaires qui s’opposaient à un projet de loi visant à retarder les élections, ce qui a donné lieu à un vote à l’Assemblée nationale qui ne peut être considéré comme légitime compte tenu des conditions dans lesquelles il s’est déroulé. Les États-Unis exhortent le gouvernement du Sénégal à organiser son élection présidentielle conformément à la Constitution et aux lois électorales. Nous appelons également le gouvernement sénégalais à rétablir immédiatement le plein accès à Internet et à garantir que les libertés de réunion pacifique et d’expression, y compris pour les membres de la presse, soient pleinement respectées. Les États-Unis resteront engagés auprès de toutes les parties et partenaires régionaux dans les jours à venir »

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RETROUVEZ DANS LA MEME RUBRIQUE

Mauritanie : Le Syndicat des Éditeurs de la Presse Mauritanienne organise un banquet d’Iftar (VIDEO)

Le syndicat des Editeurs de la presse mauritanienne ( SEPM) a organisé un banquet d’iftar en l’honneur de quelques amis

admin admin 16/04/2023

Réservé uniquement aux Abonnés

EN VEDETTE

Mauritanie :  La Commission Électorale Nationale Indépendante confirme la tenue des élections présidentielles à temps en Mauritanie

Mauritanie : La Commission Électorale Nationale Indépendante confirme la tenue des élections présidentielles à temps en Mauritanie

Le porte-parole de la Commission Électorale Nationale Indépendante en Mauritanie, M. Mohamed taqiallah Al-Adham, a déclaré que

..Ecoutez Points Chauds NetRadio

Tribune & Débats

Présidentielle: Une sortie fulgurante de L’initiative « Kheiroun »

Présidentielle: Une sortie fulgurante de L’initiative « Kheiroun »

L'initiative "Kheiroun" a organisé dimanche soir dans la capitale Nouakchott une sortie politique au cours de laquelle elle a appelé le président Mohamed Ould Cheikh

12/02/2024

Follow Us

Find Us on Social Media

Points Chauds

Weekly Newsletter

Subscribe to our newsletter to get our newest articles instantly!

- Advertisement -

VERSION DIGITALE

VERSION P-PDF

SUR LE MOBILE

Les Éditions Papiers

Optimized by Optimole