Algérie-Turquie : Pour un partenariat économique productif.

Share Now

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on print
Share on whatsapp
thumbs_b_c_56d9ea06e166252626ef51cd6043918a

Algérie-Turquie : Pour un partenariat économique productif.

L’établissement  de nouveaux partenariats entre les acteurs économiques  des deux pays,  pour pouvoir se frayer le chemin dans de nouveaux marchés en Afrique et ailleurs,  ressort comme  objectif que veulent atteindre l’Algérie et la Turquie à travers le renforcement de leurs relations bilatérales. La croissance durable et inclusive  de leurs économies s’y ajoute aussi , comme l’étayent les slogans du Forum économique algéro-turc organisé à l’occasion de la visite du chef de l’état turc. Tout cela était , cette semaine, au menu des discussions entre les principaux acteurs  économiques des deux pays,  qui misent sur un saut  économiquement qualitatif  à travers l’encouragement des investissements mutuels. La visite d’Erdogan à Alger  à l’invitation d’Abdelmadjid Tebboune , a été , aussi, l’occasion de confirmer les engagements pris par les deux parties, qui mettent en avant  «un partenariat économique productif et durable» pour faire face aux exigences mouvantes du monde moderne. Le Premier ministre fraichement nommé, Nadir Larbaoui, s’est inscrit dans cette logique, pour préciser que « l’Algérie aspire à un partenariat économique fructueux et une coopération mutuellement bénéfique avec la Turquie ». De son côté, le président Abdelmadjid Tebboune  qui fait de l’instauration d’un modèle économique ouvert et diversifié  son crédo, table aussi sur la signature d’autres accords de coopération bilatérale dans divers domaines et secteurs prometteurs pour réussir son projet. Pour le président algérien, la grandeur d’un pays se mesure par son essor économique qui ne peut être atteint sans les outils législatifs et juridiques nécessaires. Et c’est la raison pour laquelle il déblaie le terrain pour permettre au pays de faire un bond qualitatif dans le domaine économique. Et cela exige aussi un know how qui se gagne par des partenariats stratégiques avec des autres puissances de ce monde. Et c’est sur la Turquie avec laquelle l’Algérie partage des liens historiques , que les regards sont braqués.Les  échanges de visites présidentielles entre les deux pays , témoignent d’un renforcement des relations bilatérales qui ont pour principal socle l’impulsion du secteur économique. Toujours dans la même perspective,  le président turc  n’a pas manqué d’exhorter  les investisseurs de son pays, à continuer à tirer profit de la coopération et des nouvelles opportunités offertes en Algérie. Aussi , il a tenu à réitérer  que son pays est disponible pour  accueillir les investisseurs algériens auxquels des facilités seront accordées pour y investir. Depuis quelques temps , l’Algérie a décidé de diversifier son économie  pour ne plus dépendre de son énergie fossile. Tebboune mis en avant une politique d’améliorer des capacités de production locale dans les secteurs hors hydrocarbures. Cela a commencé, d’ailleurs, à se matérialiser par l’encouragement des exportations notamment dans les pays africains voisins de l’Algérie comme le Niger, le Mali et la Mauritanie. Des facilités ont été accordées aux exportateurs algériens pour fructifier leur business. Des économistes locaux , misent sur la coopération entre les opérateurs algériens et turcs, qui est de nature à créer une intégration des investissements.

Loading

Articles Similaires:

  • Articles non Similaires
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RETROUVEZ DANS LA MEME RUBRIQUE

Mauritanie : Le Syndicat des Éditeurs de la Presse Mauritanienne organise un banquet d’Iftar (VIDEO)

Le syndicat des Editeurs de la presse mauritanienne ( SEPM) a organisé un banquet d’iftar en l’honneur de quelques amis

admin admin 16/04/2023

Réservé uniquement aux Abonnés

EN VEDETTE

Mauritanie: Des critiques exacerbées contre Aissata Lam

Mauritanie: Des critiques exacerbées contre Aissata Lam

Les supporteurs mauritaniens ont énormément critiqué la directrice de l'Agence de la promotion de l'investissement, Aissata Lam,

..Ecoutez Points Chauds NetRadio

Tribune & Débats

Mauritanie-Sénégal: Démarrage imminent de la production du gaz du gisement GTA

Mauritanie-Sénégal: Démarrage imminent de la production du gaz du gisement GTA

Le géant pétrolier BP vient d’annoncer l’arrivée de l’unité flottante de production, de stockage et de déchargement (FPSO) au sein du projet Grand Tortue Ahmeyim

05/06/2024

Follow Us

Find Us on Social Media

Points Chauds

Weekly Newsletter

Subscribe to our newsletter to get our newest articles instantly!

- Advertisement -

VERSION DIGITALE

VERSION P-PDF

SUR LE MOBILE

Les Éditions Papiers

Optimized by Optimole