A la Une

Tchad : GENERAL “KAKA” LES RAISONS D’UN CHOIX

Le jeune Général d’Armée qui préside dorénavant au destin politico-militaire et sécuritaire du Tchad a fédéré autour de lui, l’approbation de la majorité des forces vives de la nation tchadienne concentrées en sa faveur, les visas et quitus de la classe politique, avant de recevoir objectivement l’onction de l’armée Tchadienne.

Après consultation faite auprès du Dr. Haroun Kabadi, le Président de l’Assemblée Nationale du Tchad, c’est finalement le Général d’Armée Mahamat Idriss Deby qui a été porté à la tête du Comité Militaire de Transition au Tchad (CMT). L’annonce solennelle sera faite le 21 avril 2021 par le porte-parole du CMT, le Général de Brigade Azem Bermendoa Agouna.

La capacité de meneur d’hommes de Mahamat Idriss Deby, aura par ailleurs pesé en sa faveur : « aux âmes bien nées la valeur n’attend point. », énonce le diction. Pourtant, bien que bien né, la valeur du Président du CMT se désolidarise de sa bonne naissance de fils de Président de la République.

Ses proches qui l’appellent familièrement « KAKA », en hommage à sa grand-mère, parlent de lui comme étant, à titre personnel, un personnage attachant, et sympathique. On dit de lui qu’il est efficace dans ses actions et qu’il ne renonce jamais. En somme, le concentré de ce dont a besoin le Tchad, le Sahel et la sous région pour sa paix et son développement.

Désormais vêtu de parements présidentiels et, d’une lourde responsabilité devant l’histoire, le Président de la transition militaire Tchadienne confirme, en un laps de temps, tout le bien qu’on pense de lui, les espoirs nourris, ainsi que les retombées positives attendues du peuple tchadien, de la sous-région Afrique centrale, de l’Afrique et du reste du monde.

CONDUIRE LE TCHAD VERS DE NOUVEAUX HORIZONS

«Confronté au renoncement du Président de l’Assemblée Nationale d’assumer sa responsabilité constitutionnelle et face à ce péril imminent, un Conseil Militaire de Transition a été mis en place pour faire face au péril ultime. La charte de transition qui fonde nos actions est une base pour la mise en œuvre de notre dispositif institutionnel». Mahamat Idriss Deby, Pdt du CMT, le 22/4/202.

Cette déclaration du Président du CMT traduit incontestablement la détermination du nouveau pouvoir de transition de Ndjamena de prendre résolument ses responsabilités : Conduire le Tchad post-Idriss Deby Itno vers de nouveaux horizons. C’est le grand pari du CMT.

Pour se faire, l’équipe du Général Mahamat Idriss Deby s’est entourée de toutes les garanties juridiques provisoires: adoption d’une Charte de la Transition, consultations et audiences stratégiques, tournées internationales, formation d’un gouvernement d’ouverture, adoption d’un programme national de gouvernement, mise en place d’un Conseil National de Transition, adoption d’une nouvelle constitution etc…..

Contre vents et marées, les institutions de la transition se sont progressivement établies alors que le Tchad faisait face à une lutte sans relâche contre les rebelles du FACT dans la région du Kanem. Heureusement mis en déroute par les forces armées tchadiennes.

Alors que le CMT prenait des marques sur le plan national, il engageait par ailleurs une opération de charme dans plusieurs capitales africaines et vers des institutions communautaires. C’est à ce titre qu’au lieu de sanctionner le nouveau pouvoir de Ndjamena, l’Union Africaine à travers son Comité « Paix Et Sécurité » décidera finalement d’accompagner la transition Tchadienne.

Une victoire pour le Général Mahamat Idriss Deby et son équipe confrontée à plusieurs défis conjoncturels. «…Nous pouvons vous assurer que le Conseil Militaire de Transition se battra corps et âme pour préserver et consolider tous les acquis de paix et de sécurité qui sont les fondements de cette Nation. C’est chaque jour que nous veillerons, sans relâche, à la préservation de la paix, de la stabilité, de la cohésion nationale et de notre souveraineté. Président du CMT, le 27/04/21

La seule et unique raison d’être du CMT, c’est le Tchad, le Tchad éternel», s’exprimait le Président du CMT lors de son premier discours à la nation tenu le 27 avril 2021.

Élaboré pour une période de dix-huit mois renouvelables, le Programme National De Gouvernement de la Transition Tchadienne constitue la véritable boussole du CMT. Adopté par l’Assemblée Nationale, ce programme s’adosse sur six grands piliers: organiser un dialogue inclusif, un référendum constitutionnel et des élections générales, sauvegarder l’unité nationale et la paix sociale, consolider l’Etat de droit et la démocratie, assurer la sécurité et l’intégrité territoriale et désarmer les civils sur l’ensemble du territoire, et accélère la mise en œuvre de la Politique Nationale de l’emploi et de la Jeunesse.

Dans le cadre de la recherche de la paix, des solutions inclusives et durables sont prises. Le Général Mahamat Idriss Deby a reçu ce 15 mai 2021, Saleh Kebzabo, le Président National de l’UNDR. Preuve suffisante de la volonté du successeur du Maréchal Idriss Deby Itno de rassembler les fils et filles du Tchad autour d’un idéal commun: «Notre pays a, dans son histoire, connu tant de vicissitudes et d’épreuves. Dans les moments les plus critiques de son existence, le Tchad a toujours su trouver la force et la volonté pour ne pas flancher. Aujourd’hui et demain, plus qu’hier, nous devons rester forts, calmes et sereins car notre futur est plein d’espoir. Nous n’avons aucune raison de douter de notre pays et de ses enfants.
Rien, absolument rien, si nous sommes unis et solidaires, ne pourra faire replonger le Tchad dans des moments de péril pour la Nation entière comme nous en avons vécu ces derniers jours. Ayons simplement confiance en nous-mêmes et ayons foi en Dieu. Puisse Allah, le Tout-Puissant, combler de bénédictions notre pays et notre peuple», disait-il encore ce 27 avril 2021, dans un discours fondateur qui donne au Tchad la voie d’une ère nouvelle.

Patrick Clément OYIEH

 474 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: https://pointschauds.info/fr/tchad-general-kaka-les-raisons-dun-choix/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

Ainsi que des listes d'ajouter côté du panneau de contrôle





Mauritanie/ Ghazouani: De...

Libye : Le Come-back de ...

Géopolitiques/ Espionnage...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info