A la Une

Sahara Occidental : L’émissaire de l’ONU explore les positions des parties « influentes » pour faire avancer le dossier du « Sahara occidental »

Environ deux semaines après avoir officiellement pris ses fonctions, l’Envoyé spécial des Nations Unies pour le Sahara, Staffan de Mistura, a commencé à communiquer avec les parties influentes afin de faire tourner la roue du règlement du conflit du Sahara occidental entre le Maroc et le « Polisario ». Devant.

De Mistura a eu des entretiens individuels avec certaines des parties concernées du conflit. Enfin, il a rencontré le représentant permanent de la Mauritanie auprès des Nations Unies, Sidi Ould Baham Ould Mohamed Laghdaf.

Les deux parties ont discuté des moyens de renforcer la coopération entre la Mauritanie et les Nations Unies afin de trouver une solution permanente et convenue à ce conflit qui dure depuis environ 44 ans.

Nouakchott affirme soutenir les efforts internationaux visant à trouver une solution à la question du Sahara occidental et mise sur une neutralité positive.

Avant cela, de Mistura a rencontré Sidi Ammar, le représentant du Front « Polisario » auprès des Nations Unies.

Le représentant du front, que Rabat qualifie de “séparatiste”, a déclaré dans un tweet sur sa page officielle via “Twitter”, avoir informé de Mistura de la position du Front “Polisario” concernant les perspectives du processus de paix des Nations Unies. au Sahara occidental.

Dans le même contexte, l’envoyé de l’ONU a tenu des réunions bilatérales avec les représentations diplomatiques au siège de l’ONU ; Il s’agit de l’ambassadrice de Washington aux Nations unies, Linda Thomas Greenfield, et de la représentante des Emirats arabes unis auprès des Nations unies, Lana Nusseibeh.

Abdel-Fattah Al-Fatihi, directeur du Centre d’études stratégiques du Sahara et de l’Afrique, a déclaré que les premières consultations initiées par l’envoyé de l’ONU Staffan de Mistura avec la Mauritanie et le Front “Polisario” sont venues extraire l’essentiel de la discussion avec le reste. des principaux partis, à savoir : le Maroc et l’Algérie.

L’Algérie soutient le Front Polisario, qui revendique l’indépendance du Sahara occidental, que le Maroc considère comme faisant partie de son territoire.

Le Conseil de sécurité a prolongé, fin octobre dernier, la mission de la mission onusienne « MINURSO » à un an dans le Sahara occidental contesté.

Le texte de la résolution soumis par les États-Unis d’Amérique indiquait que le Conseil de sécurité “a décidé de proroger le mandat de la MINURSO jusqu’au 31 octobre 2022”.

Cette nouvelle résolution appelait les parties en conflit  à reprendre sans conditions les négociations menées par les Nations unies.

Le problème du Sahara occidental est l’un des problèmes les plus complexes et les plus difficiles à résoudre, et les efforts internationaux n’ont pas encore abouti à un règlement concret.

Rabat, qui contrôle près de 80% du territoire de la région désertique, propose de lui accorder une autonomie sous sa souveraineté, tandis que le Front Polisario appelle à un référendum d’autodétermination, puis à la sécession.

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: https://pointschauds.info/fr/sahara-occidental-lemissaire-de-lonu-explore-les-positions-des-parties-influentes-pour-faire-avancer-le-dossier-du-sahara-occidental/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

Éditoriale

Page normale sans titre

Loin de l’hypocrisie intellectuelle, la logique nationale et l’historique, voudraient que le jour de l’indépendance ne soit pas seulement un jour de fête mais aussi de réflexions et de publication de bilan de la persévérance et de l’endurance de cette Nation et des acquis réalisés au profit des citoyens par l’Etat. La fête de l’indépendance, n’est pas seulement l’histoire du pays ; sachant que la nôtre est écrite en fonction de chaque tribu et chaque région et de façon non consensuelle, elle est aussi le présent vécu à chaud et l’avenir dans toutes ses perspectives.

Suite...

l’ESSENTIEL DE POINTS CHAUDS

POINTS CHAUDS TV

..Ecoutez Points Chauds NetRadio





Mauritanie/ Ghazouani: De...

Libye : Le Come-back de ...

Géopolitiques/ Espionnage...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info