A la Une

Portrait : Mariam Mint El Bekaye. Quand une inconnue fait un tabac !

Elle sort pratiquement du néant de la scène nationale. Inconnue ou peu connue dans son pays, Mariam Mint El Bekaye, est sortie de la réserve de ces cadres et intellectuels qui étaient contournés comme pour éviter de donner de la valeur ajoutée aux progrès du pays. C’est une véritable battante qui fait de l’étoile montante.

Avec cette jeune femme, très réservée et cachée derrière un capital de compétences reconnu par les plus grandes instances internationales, c’est tout l’avenir de notre pays qui est en jeu. Heureusement pas à risque, parce que la Ministre l’Environnent et le Développement Durable accumule des succès les uns après les autres.

La mission qu’elle vient d’effectuer en France en est la preuve. C’est un grand succès qui a clôturé les assises des rencontres et des réunions de travail avec jean Pierre Marcelli, le Directeur exécutif des Opérations de l’Agence Française de Développement (AFD). L’interlocuteur de notre ministre avait vite remarqué les cohérences dans les idées de son interlocuteur, en particulier en ce qui concerne les reformes en cours et les défis auxquels doivent faire face les populations rurales qui vivent principalement de l’utilisation des ressources naturelles mais qui malheureusement subissent les impacts négatifs de la dégradation des terres en raison des changements climatiques.
Victoire éclatante pour cette femme « Madame Ecologie » comme l’appellent familièrement les professionnels du milieu en Mauritanie puisque, le Directeur exécutif des Opérations de l’Agence Française de Développement (AFD) Pierre Marcelli avait affirmé l’engagement de son institution à soutenir les priorités nationales du pays et particulièrement la mise en œuvre du programme multidimensionnel de la Grande Muraille Verte.
En janvier 2021, la France, lors du « One Planet Summit », avait lancé une initiative pour accélérer les travaux de la Grande muraille Verte. Justement, c’est la Ministre mauritanienne de l’environnent et du développement durable qui avait d’épousseté cet ambitieux projet qui souffrait d’une absence de cohérence dans la vision des acteurs sahéliens.

Notre ministre a bien une visée très claire de ses objectifs, qui vont se fondre avec les grands axes du programme du président de la République qui vont pour la première fois permettre de mobiliser des moyens pour renforcer les capacités des aires protégées dans notre pays.
C’est donc dans un environnement sain et protégé, que l’avenir de la Mauritanie qui fait face à de multiples défis va se dessiner.
La politique de la Mauritanie qui a abrité la réunion du Comité Technique préparatoire de la 7 ème Session Ordinaire du Conseil des Ministre des pays affiliés à la grande Muraille Verte en aout 2021 à Nouakchott, a poussé le Gouvernement français à annoncer lors du « One Planet Summit » de Paris la mobilisation de financements à hauteur de 14,2 milliards de dollars qui seront alloués à l’initiative de la Grande Muraille Verte pour le Sahel et le Sahara. Ce financement donnera l’impulsion nécessaire à la restauration des terres dégradées, à la sauvegarde de biodiversité, à la création d’emplois verts et surtout au renforcement de la résilience des communautés sahéliennes.
Depuis moins de deux ans, après l’arrivée du président Ould Cheikh El Ghazouani au pouvoir, les avancées obtenues par le ministère l’environnement et du développement durable démontrent clairement que la Ministre est en train de faire renaitre des cendres des objectifs à atteindre.

Dans les milieux des instances des organisations onusiennes et particulièrement de la FAO, la Mauritanie est considérée une assurance fiable pour mettre en place des mécanismes qui s’adaptent à l’environnement technique et qui sont capables de relever le défi auxquels les projets élaborés font face. Mariam Mint El Bekaye, ministre qui sort de « l’inconnue » s’est mesurée aux défis et elle est arrivée à mettre en confiance nos partenaires. C’était tout l’enjeu de la nomination de cette femme à la tête du Département ce qui permettra de faire passer aussi nos projets de développement durable du rouge au vert d’un environnement saint.
C’est cette Mauritanie qui gagne qui se profile à l’horizon.
MCh

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: https://pointschauds.info/fr/portrait-mariam-mint-el-bekaye-quand-une-inconnue-fait-un-tabac/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

Éditoriale

Page normale sans titre

C’est finalement avec adresse politique et intelligence que le royaume chérifien a raccompagné les islamistes à la porte. Petite malheureusement. Fin donc d’un conflit politique et idéologique qui couvait depuis de longues années. L’adage dit « après la pluie c’est le beau temps ». Si le proverbe s’applique majestueusement au Makhzen, Malheureusement ça ne s’applique pas aux islamistes du PJD qui, après le beau temps se retrouvent dans la tourmente d’un échec lamentable conséquence d’un vote sanction infligé par les marocains à cette formation politique au profit de partis considérés comme proches du palais royal......

Suite...

l’ESSENTIEL DE POINTS CHAUDS

POINTS CHAUDS TV

..Ecoutez Points Chauds NetRadio





Libye : Le Come-back de ...

Géopolitiques/ Espionnage...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

Arnaque médiatique ? L’Ir...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info