A la Une

Mauritanie : Une plainte contre l’ex président Ould Abdel Aziz

Un certain nombre de parlementaires mauritaniens ont déposé lundi une plainte devant le tribunal de Nouakchott contre l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz.

La plainte a été déposée au nom des représentants par trois avocats: Mohammadi Babah, Mohamed Ould A’al et Jacana Ibrahima.

Les députés ont accusé l’ancien président de leur avoir fait du mal après qu’il les ait accusés dans une interview avec le journal Jeune Afrique qu’ils avaient reçu 300 millions d’ouguiyas anciennes afin d’approuver la création de la commission d’enquête parlementaire.

Les députés ont estimé que cette déclaration “est une accusation délibérément flagrante et un dénigrement entre le droit des élus et des législateurs de la nation”.

La pétition de plainte a été signée par la plupart des représentants du parlement, et individuellement, selon une source parlementaire.

Ould Abdel Aziz avait accusé les députés d’avoir reçu des pots-de-vin en échange de la formation de la commission d’enquête parlementaire qui a ouvert des dossiers de corruption pendant son règne sur le pays.

La source a déclaré: “Nous l’accusons de diffamation quand il nous a accusés de corruption, ce qui a gravement entaché notre réputation auprès de l’opinion publique et parmi ceux qui nous ont élus.”

La source a ajouté que la plainte déposée auprès du parquet était corroborée par une copie de l’interview d’Ould Abdel Aziz avec le journal “John Afrique”.

Les déclarations de l’ancien président ont provoqué la colère des groupes parlementaires, qui ont publié la semaine dernière une déclaration selon laquelle l’ancien président «doit prouver qu’il les a accusés de corruption ou d’être puni».

La déclaration a été signée par: Jamal Ould El-Yadaly, chef du parti Union pour la République, chef de l’équipe, Al-Mizan, Dan Ould Othman, chef du parti Tawassul, Anisa Ba, chef de l’Union des forces démocratiques et l’Union des forces progressistes, Abdel-Rahman Ould Minni, chef de l’équipe du Parti Sawab et de l’Alliance populaire progressiste. Et l’Alliance pour la démocratie et la justice Abdel Salam Ould Campus

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: https://pointschauds.info/fr/mauritanie-une-plainte-contre-lex-president-ould-abdel-aziz/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

..Ecoutez Points Chauds NetRadio

Éditoriale

Sommet de Paris : Mauritanie/ le paradoxe d’une annulation de dette Page normale sans titre

C’est demain, que se tient à Paris le sommet sur le financement des économies africaines. Dans le cadre de la préparation de ce sommet, J'ai eu à participer à un briefing, à l'ambassade de France en Mauritanie, le vendredi 13 mai, en présence de Mr Gérard CAIRET, Deuxième Conseiller à l’ambassade. Ce briefing s’est tenu en visioconférence, par M. Franck PARIS, conseiller Afrique à la Présidence de la République et par M. Alain LEROY, envoyé spécial du Président Macron pour l'initiative Afrique-Covid-19.

Suite...

l’ESSENTIEL DE POINTS CHAUDS

Archives

POINTS CHAUDS TV





Géopolitiques/ Espionnage...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

Arnaque médiatique ? L’Ir...

Urgent-Libye: Des révélat...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info