A la Une

Mauritanie : Ouverture à Nouakchott de l’atelier sur la revue à mi-parcours de la deuxième phase du projet d’appui au système des filets sociaux

Ouverture à Nouakchott de l’atelier sur la revue à mi-parcours de la deuxième phase du projet d’appui au système des filets sociau

En raison de leur impact positif sur la cohésion sociale et l’amélioration des conditions de vie des citoyens les plus fragiles, les autorités Mauritaniennes considèrent  le projet d’appui au système des filets sociaux comme un outil essentiel de solidarité sociale.

C’est dans ce cadre que s’est ouvert aujourd’ hui à Nouakchott un atelier sur la revue à mi-parcours de la deuxième phase du projet d’appui au système des filets sociaux .

L’atelier a pour objectifs de s’enquérir des phases de mise en œuvre dudit projet et d’identifier les besoins prioritaires dans les interventions exécutés dans son cadre en plus de la correction des déséquilibres constatés.

Ce projet porte sur la coordination des interventions de la Direction du Registre Social, des deux programmes “Tekavoul” et “Maouna” , qui constituent les filets sociaux de la Délégation Générale à la Solidarité Nationale et à la Lutte contre l’Exclusion « Taazur » avec les partenaires au développement et les secteurs concernés, dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale de protection sociale visant à contribuer à réduire la vulnérabilité des groupes défavorisés et à aider la population à faire face aux aléas de la vie.

Le coup d’envois de cet atelier à été donné par le Secrétaire général de la Délégation générale à la solidarité nationale et à la lutte contre l’exclusion «Taazur», M. Sadvi Sidi Mohamed, du secrétaire général su ministère des Affaires l’économiques Mr Yacoub Ahmed Aïcha, du coordinateur du programme Takavoul Mr Moulaye  El  Hacen Zeidane ABD EL MALECK

Tout en exprimant ces remerciements à tous les partenaires au développement a savoir,la Banque mondiale, l’Agence Française de Développement (UNICEF), l’UNICEF, le gouvernement britannique et la coopération allemande, pour leur soutien aux différentes politiques et programmes sociaux mis en œuvre par le Gouvernement mauritanien, notamment dans le cadre de ses engagements liés au projet d’appui au système des filets sociaux; le Secrétaire général Mr M. Sadvi Sidi Mohamed, precisé que la Mauritanie considère ce système comme étant un outil fondamental de solidarité sociale, en raison de ses retombées positives sur la cohésion sociale et l’amélioration des conditions de vie des citoyens les plus vulnérableset que la protection sociale est un pilier fondamental dans la prestation de services et d’attention, en particulier les groupes vulnérables

Précisant que le programme du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh Ghazouani, est axé sur les filets sociaux sous l’angle de la solidarité sociale, puisqu’il s’est engagé, dans le cadre d’une politique anticipative de réduction des disparités sociales causées par certains déséquilibres antérieurs, à étendre le programme de transferts monétaires à 100 000 familles et à augmenter les transferts trimestriels de 15 000 à 36 000 ouguiyas anciennes, a-t-il dit.

Il a ajouté que le gouvernement a commencé à créer un outil complet capable de déterminer l’inclusion des familles pauvres sur tout le territoire national, où le registre social constitue une base de données portant sur plus de 200 000 familles pauvres, et que les bénéficiaires des activités du programme « Takavoul » s’élèvent à 98.226 familles pauvres, dont 54.595 ont bénéficié dans le cadre du projet d’appui aux filets sociaux, avec un montant total de 17.186.212.000 anciens ouguiyas.

Au sujet du programme des filets sociaux, M. Ould Sidi Mohamed a expliqué qu’ils interagissant avec les chocs a permis d’aider les familles sinistrées puisque 116 980 familles en ont bénéficié, pour un montant total de 11 031 847 500 anciens ouguiyas.

“Les résultats de cet atelier constitueront un nouvel ajout dans le champ de la coopération entre notre pays et ses partenaires au développement et permettront d’identifier les mesures urgentes qui doivent être prises dans l’avenir pour atteindre les objectifs souhaités des interventions mises en œuvre par les programmes de la Délégation”, a-t-il poursuivi.

De son côté l’expert de la Banque mondiale, M. Matthieu LEFEBVRE, tout en louant les efforts déployés par le gouvernement mauritanien et l’experience Mauritanienne au cours de ces dernières années dans ce domaine à travers la mise en œuvre de programmes sociaux ciblés et l’encouragement des réseaux de la société civile opérant dans ce domaine.

Ainsi a cette occasion, plusieurs experts des différentes départements ont passé en revue des exposés riches en données.

Il faut souligner que l’atelier à été accueilli à l ’académie diplomatique de Nouakchott.

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: https://pointschauds.info/fr/mauritanie-ouverture-a-nouakchott-de-latelier-sur-la-revue-a-mi-parcours-de-la-deuxieme-phase-du-projet-dappui-au-systeme-des-filets-sociaux/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

Ainsi que des listes d'ajouter côté du panneau de contrôle





Mauritanie/ Ghazouani: De...

Libye : Le Come-back de ...

Géopolitiques/ Espionnage...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info