A la Une

Mauritanie : L’ ex Président dit détenir les preuves de ses déclarations accusant certains députés des pots-de-vin d’un montant de 300 Millions

L’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz a déclaré que sa déclaration au journal «Jeune Afrique» concernant la réception par les députés de 300 millions d’ouguiyas en porte l’entière responsabilité.

L’ancien président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a comparu ce matin devant la police judiciaire à Nouakchott, où il a été interrogé sur les accusations qu’il a portées contre les parlementaires mauritaniens, lors d’un entretien avec «John Afrique» pour avoir reçu des pots-de-vin pour former un comité chargé d’enquêter sur ces actes de son clan.
Selon des sources progressistes de la police judiciaire, Ould Abdel Aziz a confirmé qu’il portait la responsabilité de tout ce qu’il a dit dans son dialogue avec «John Afrique».
En réponse à une question qui lui a été posée sur ses preuves de ce dont les députés sont accusés, Ould Abdel Aziz a déclaré que le problème est fréquent chez les Mauritaniens, et il a également un enregistrement audio dans lequel Hammadi Ould Amimou parle, confirmant son accusation, que le les parlementaires ont obtenu 300 millions d’onces de l’État.
En réponse à une question sur ce qui lui confirme que la voix de l’enregistrement est pour Hammadi Ould Ememu, Ould Abdel Aziz a déclaré: «Il n’a aucun doute à ce sujet, car Woldamimo a déjà travaillé avec lui, et il est très distinctif. de sa voix.
Selon les sources, la police judiciaire a autorisé Abdel Aziz à partir, à condition de le convoquer en cas de besoin.
Dans un contexte connexe, un proche d’Ould Abdel Aziz a déclaré qu’il avait décidé de répondre à l’interrogatoire de la police judiciaire après que son avocat lui avait conseillé de le faire, car l’article 93, qui est l’argument de son silence lors de son interrogatoire dans la corruption de son clan , ne le fortifie que des charges liées à son mandat et non après sa libération du pouvoir.
Il est à noter qu’une plainte de parlementaires, signée par près d’une centaine de députés, contre l’accusation d’Ould Aziz contre eux lors de son entretien avec «Jeune Afrique» de recevoir des pots-de-vin, est la raison de sa convocation aujourd’hui par la police judiciaire.

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: https://pointschauds.info/fr/mauritanie-lex-president-dit-detenir-les-preuves-des-ses-declarations-accusant-certains-deputes-des-pots-de-vin-dun-montant-de-300-millions/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

..Ecoutez Points Chauds NetRadio

Éditoriale

Sommet de Paris : Mauritanie/ le paradoxe d’une annulation de dette Page normale sans titre

C’est demain, que se tient à Paris le sommet sur le financement des économies africaines. Dans le cadre de la préparation de ce sommet, J'ai eu à participer à un briefing, à l'ambassade de France en Mauritanie, le vendredi 13 mai, en présence de Mr Gérard CAIRET, Deuxième Conseiller à l’ambassade. Ce briefing s’est tenu en visioconférence, par M. Franck PARIS, conseiller Afrique à la Présidence de la République et par M. Alain LEROY, envoyé spécial du Président Macron pour l'initiative Afrique-Covid-19.

Suite...

l’ESSENTIEL DE POINTS CHAUDS

Archives

POINTS CHAUDS TV





Géopolitiques/ Espionnage...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

Arnaque médiatique ? L’Ir...

Urgent-Libye: Des révélat...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info