A la Une

Mauritanie : Les médecins résidents manifestent devant le ministère de la Santé

Des médecins résidents, à la faculté de médecine, ont manifesté ce jeudi, devant les bâtiments du ministère de la Santé à Nouakchott, exigeant que leurs revendications soient satisfaites, en plus de l’adhésion directe à la fonction publique.

Les manifestants ont brandi des banderoles sur lesquelles ils ont écrit leurs revendications fondamentales et ont scandé des slogans critiquant le mépris des autorités pour leurs demandes.

Les résidents réclament la fonction publique et une compensation pour la fréquentation des spécialités de neurochirurgie, d’ophtalmologie et de biologie médicale.

Ils réclament également l’activation de la convention collective d’hospitalisation, la mise en place d’un hôpital universitaire de référence, l’organisation de l’inscription des professeurs des hôpitaux sur une base régulière et annuelle, la mise en place et l’activation des programmes de formation et du manuel du résident, la représentation des résidents. bureau du Conseil de l’École de médecine et l’enregistrement non obligatoire d’un diplôme universitaire.

Hier soir, le porte-parole du gouvernement Sidi Ould Salem a souligné que les médecins résidents n’avaient pas le droit de grève, ajoutant que “les grèves ne changeront rien”.

Le porte-parole du gouvernement a déclaré qu’il existe une procédure pour organiser des grèves des salariés et que sa violation constitue une violation de la loi.

Il a ajouté que les médecins hospitaliers vivent une étape de formation et sont soumis à une tutelle conjointe entre le ministère de l’Enseignement supérieur et le ministère de la Santé, notant qu’ils n’ont pas le droit d’imposer des conditions à l’État.

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: https://pointschauds.info/fr/mauritanie-les-medecins-residents-manifestent-devant-le-ministere-de-la-sante/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

Éditoriale

Page normale sans titre

C’est finalement avec adresse politique et intelligence que le royaume chérifien a raccompagné les islamistes à la porte. Petite malheureusement. Fin donc d’un conflit politique et idéologique qui couvait depuis de longues années. L’adage dit « après la pluie c’est le beau temps ». Si le proverbe s’applique majestueusement au Makhzen, Malheureusement ça ne s’applique pas aux islamistes du PJD qui, après le beau temps se retrouvent dans la tourmente d’un échec lamentable conséquence d’un vote sanction infligé par les marocains à cette formation politique au profit de partis considérés comme proches du palais royal......

Suite...

l’ESSENTIEL DE POINTS CHAUDS

POINTS CHAUDS TV

..Ecoutez Points Chauds NetRadio





Libye : Le Come-back de ...

Géopolitiques/ Espionnage...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

Arnaque médiatique ? L’Ir...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info