A la Une

Mauritanie : La dette extérieure a atteint 275 millions $ et passera à 360 millions $ cette année

Le service de la dette extérieure de la Mauritanie atteindra 275 millions $ l’année précédente et passera à 360 millions de dollars cette année 2021.

Selon le dernier rapport du Fonds monétaire international, le risque de la dette extérieure mauritanienne est devenu élevé, le service de la dette extérieure ayant atteint 275 millions de dollars cette année (plus de 100 milliards d’ouguiyas), et il augmentera en 2021 à 360 millions de dollars.  Une dette d’environ 5 milliards de dollars, dont la plupart a été contractée au cours de la dernière décennie.  A cette occasion, le gouvernement mauritanien a annoncé il y a deux jours que la dette de la Mauritanie était devenue insupportable, comme il le déclarait dans un communiqué du ministère des Affaires économiques et de la promotion des secteurs productifs dans un communiqué publié il y a une semaine, que les dettes extérieures du pays étaient devenues intolérables, et exigeait l’annulation de ces dettes devenues – selon le communiqué – difficiles  La tolérance à la pandémie Covid-19 et ses répercussions économiques sur un pays à faible revenu comme la Mauritanie. 

Selon le ministère la République islamique de Mauritanie cherche aujourd’hui à procéder à une restructuration globale et ambitieuse de sa dette publique extérieure, ajoutant que «la Mauritanie a choisi le groupe (Franklin-Phoenix) pour l’expertise juridique et financière du groupe et pour sa connaissance approfondie du pays et son expérience également dans la conduite des opérations.  Restructuration qui a eu un impact économique et social remarquable.  Il a précisé que le cabinet d’avocats spécialisé dans les affaires – Franleken – et la société de conseil financier – Vinxim – ont présenté une analyse documentée de la situation et une méthodologie, mais plutôt une approche intégrée qui a convaincu les autorités économiques et financières mauritaniennes, et que la mission assignée à ce groupement comprend une dimension particulière d’audit et d’analyse, une dimension de recommandations et une autre liée à la mise en œuvre et aux discussions.  La mission prendra en compte les différentes composantes de la dette extérieure envers les institutions financières internationales et la direction de tous leurs créanciers bilatéraux publics et privés.

 Les données officielles indiquent que le service de la dette extérieure représentait 10% du budget annuel pour 2013 et 15% du budget 2015, pour atteindre 17,35% du budget 2018, tandis que les tranches de dette extérieure représentaient 24% du budget 2019.

Efforts officiels pour réduire la dette extérieure

La Mauritanie fait de grands efforts, publiquement et secrètement, pour réduire la dette extérieure et arrêter ou retarder le paiement de la dette, le ministre des Finances Mohamed El Amine Ould Dahabi ayant signé avec l’ambassadeur de France à Nouakchott Robert Mollier un accord sur la mise en œuvre par la France de suspendre le service de la dette de la Mauritanie entre le 1er mai et le 31 décembre  .

Un communiqué de l’ambassade de France à Nouakchott a indiqué que l’accord signé aujourd’hui concrétise la mise en œuvre par la France d’une exonération temporaire de 5 millions d’euros du service de la dette envers la Mauritanie dans le cadre de l’initiative de suspension du service de la dette approuvée par le Club de Paris et le sommet du G20 à la mi-avril, dans le but de soutenir les économies fragiles face à la pandémie de Corona.

 Le communiqué de l’ambassade de France a précisé que la suspension du service de la dette de la Mauritanie lui a permis de mobiliser et d’allouer des ressources pour faire face aux répercussions sanitaires et économiques de la pandémie Corona.

 Le communiqué a confirmé que le Club de Paris avait décidé en octobre dernier de prolonger l’initiative de suspension du service de la dette pendant six mois, jusqu’au 30 juin de l’année prochaine, avec la possibilité de prendre une décision lors des réunions de printemps pour prolonger la suspension du service de la dette jusqu’au 31 décembre 2021, en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique.

 Et le G20 devait rééchelonner le paiement des dettes de certains pays, dont la Mauritanie, en un an, ce qui s’est adapté aux circonstances exceptionnelles imposées par la propagation du Coronavirus.

 Le gouverneur de la Banque centrale de Mauritanie, Cheikh al-Kabir Moulay al-Taher, a signé un accord à cet égard pour rééchelonner le dépôt du Fonds de développement saoudien auprès de la banque d’un montant de 300 millions de dollars, initialement signé en 2015, alors que la banque a clairement indiqué que les ressources financières fournies dans le cadre de cet accord seront destinées à soutenir les efforts de développement du gouvernement.

 Selon la Banque centrale, l’accord vise à dispenser la Mauritanie du service des dettes exigibles au titre du dépôt susmentionné en prolongeant le délai de grâce et en réduisant le taux d’intérêt, dans le cadre du bénéfice de la Mauritanie de la mise en œuvre du moratoire sur le paiement du service de la dette entre mai 2020 et juin 2021, qui a été décidé par le G20 dans le cadre d’une initiative pour les pays à faible revenu pour les aider à surmonter les conséquences dangereuses de la pandémie de Covid-19.

 Dans ce contexte, le discours du président de la République, Mohamed Ould Sheikh Al-Ghazwani – le président tournant du Groupe des G-5 Sahel – est venu  appelant à l’annulation de la dette des cinq pays du Sahel, cherchant à soutenir les différents plans nationaux, et à permettre à ces pays de surmonter les effets de la crise Covid-19.

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: https://pointschauds.info/fr/mauritanie-la-dette-exterieure-a-atteint-275-millions-et-passera-a-360-millions-cette-annee/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers


Warning: Use of undefined constant rightsidebar - assumed 'rightsidebar' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/werweg/public_html/fr/wp-content/themes/point2/right-sidebar.php on line 236

Social Influence

l’ESSENTIEL DE POINTS CHAUDS

PUB

Page normale sans titre

POINTS CHAUDS TV





Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

Arnaque médiatique ? L’Ir...

Urgent-Libye: Des révélat...

Le MAEP, piqué par le vir...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info