A la Une

Mauritanie /Kan Ousmane : “plus de la moitié du portefeuille, soit 55%, est constitué de projets bloqués,

Le ministre des Affaires économiques et de la Promotion des industries productives, Osman Mamoudou Kan, a indiqué que “plus de la moitié du portefeuille, soit 55%, est constitué de projets bloqués, car il souffre d’une mise en œuvre lente”.

En ouvrant un atelier portant sur le suivi de la performance d’un portefeuille de projets et programmes de développement, le ministre a souligné que les coordonnateurs des projets gouvernementaux dans le pays portent une part de responsabilité dans ce qu’il a qualifié d’échec de ces projets.

Le ministre a ajouté que les coordonnateurs portent une part de responsabilité “même si les raisons de l’échec sont nombreuses et variées”, notant que “la situation actuelle n’est pas envisageable et ne peut pas perdurer, car elle constitue une grande perte pour notre pays”.

Il a également confirmé que 47,5% des projets “ont dépassé la période allouée pour l’achèvement de pas moins de deux ans à compter de la date fixée pour l’achèvement, et il y a des projets qui ont dépassé une période allant jusqu’à 9 ans”.

Il a pointé le lent retrait de nombreux projets malgré la signature de conventions de financement, soulignant que parmi eux des projets “retirés de moins de 10% après une période allant jusqu’à 6 ans depuis la signature de leurs conventions de financement”.

Concernant le traitement par les coordinateurs d’un questionnaire relatif à l’atelier, le ministre a déclaré : « Sur ce point, malheureusement, je tiens à souligner que sur les 110 projets inclus dans le portefeuille, seuls 50 ont répondu au questionnaire, et cela constitue 45% du total des projets 50% du montant total du portefeuille.

 321 total views,  3 views today

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: https://pointschauds.info/fr/mauritanie-kan-ousmane-plus-de-la-moitie-du-portefeuille-soit-55-est-constitue-de-projets-bloques/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

Éditoriale

Page normale sans titre

Le variant « Goita » atteint sa vitesse de croisière en Afrique Ce qui se passe au Mali et dans certains Etats de l’Afrique depuis ces derniers mois, a bien de points communs avec la pandémie de la Covid-19, depuis la ville de Huwai où elle a pris naissance avant de sévir dans les coins et recoins de la planète terre. La sous-région ouest-africaine, le G5 Sahel y compris serait actuellement une carte miniature de cette situation épidémiologique qui continue de préoccuper le monde, dont les regards sont aujourd’hui focalisés sur les souches ou variants, peut-on dire du coup d’Etat initié par le président du Conseil de la transition militaire au Mali Assimi Goïta, lequel, peut être comparé ici comme étant le coronavirus à sa naissance, il y a deux ans.

Suite...

l’ESSENTIEL DE POINTS CHAUDS

POINTS CHAUDS TV

..Ecoutez Points Chauds NetRadio





Mauritanie/ Ghazouani: De...

Libye : Le Come-back de ...

Géopolitiques/ Espionnage...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info