A la Une

MAURITANIE : des partis politiques réclament la restitution des derniers publics

Un collectif de partis politiques, de syndicats et de personnalités indépendantes ont appelé  jeudi à la nécessité de récupérer les biens et deniers publics détournés et de prendre une position commune face à la gabegie et la corruption, qui minent l’état mauritanien depuis des décennies. Ce collectif considère que ces raisons   constituent un handicap majeur sur la voie du progrès et empêchent   la consolidation de la démocratie et l’état des institutions.

Dans un communiqué  publié  au terme d’une réunion qu’ils  ont tenue au   siège du parti de l’Alliance Nationale pour la Démocratie, les participants à  la réunion  ont  déclaré que le traitement efficace de ce problème signifie la prise de décisions concrètes pour le combattre.

Le  collectif des partis a approuvé le travail de la commission parlementaire et  recommandé  la nécessité de demander des comptes à tous ceux dont la responsabilité aura été prouvée par l’enquête qu’il s’agisse de gabegie, de corruption ou de détournement.

Le  collectif des partis propose que les personnes reconnues coupables  soient sévèrement sanctionnées  conformément aux textes et aux lois en vigueur.

Le  collectif des partis rejette toute forme de règlement de compte et réaffirme son soutien à l’indépendance de l’appareil judiciaire qui constitue la dernière étape du processus enclenché par l’enquête parlementaire.

La commission a appelé à l’instauration d’une conscience populaire à même de consolider le processus de lutte contre la corruption, exprimant son espoir que cette rencontre constitue un prélude à d’autres rencontres organisées par les partis et les courants politiques afin d’approfondir les débats et les consultations autour des points évoqués dans le communiqué.

Le communiqué a été signé par les partis, de union pour la république (UPR), Tewassoul, l’Union pour la Démocratie et le Progrès, Al Karama, l’Alliance Nationale Démocratique, l’Union des Forces du Progrès, le Rassemblement des Forces Démocratiques, L’Alliance Populaire Progressiste, Sawab, le Mouvement des Jeunes pour la Patrie, Al Islah, Hiwar, Al Vadila, Hatem, Nidaa Al Watan et El Messar.

La recommandation a également été signée  par le président du Syndicat de l’Enseignement  Supérieur et des personnalités indépendantes dont Moussa Fall, Yeslem Ebnou Abdem, Ba Aliou Ibra et Mohamed Lemine O. El Vadel.

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: https://pointschauds.info/fr/mauritanie-des-partis-politiques-reclament-la-restitution-des-derniers-publics/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

Social Influence

PUB

Page normale sans titre

POINTS CHAUDS TV

Archives





Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

Arnaque médiatique ? L’Ir...

Urgent-Libye: Des révélat...

Le MAEP, piqué par le vir...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info