A la Une

Mauritanie : Affaire Banque Centrale/Accord de liberté provisoire a certains personnes inclus dans l’affaire

La Cour suprême a décidé d’accorder une liberté provisoire aux personnes incluses dans le dossier de la Banque centrale, à l’exception du principal prévenu, Tabeba Ali Anjai, et de l’artiste Abdel-Rahman Ahmed Salem, surnommé «Ahmed Touto».

Le tribunal a également décidé de renvoyer le dossier au tribunal compétent dans les dossiers de corruption.

Le cas de la banque remonte au milieu de l’année dernière, lorsqu’un audit réalisé par une équipe de la Banque centrale de Mauritanie a révélé l’existence de déséquilibres représentés dans la déficite de 935.135 euros et 558.675 dollars de l’un des fonds, et l’existence de faux billets en coupures de 100, 200 et 500 euros, dont la valeur était estimée à plus de 930 mille euros.

La Banque centrale a déposé une plainte de son employé, Tabeba Ali Anjai, le 3 juillet, et au milieu du même mois, le magnat des enquêtes en charge des crimes de corruption au parquet de Nouakchott Est  a renvoyés en prison 7 personnes, sur la base de une demande du parquet, qui les a inculpés de plusieurs accusations de détournement de fonds, de gaspillage de fonds publics et de participation à celle-ci, fondée sur la criminalisation de ces actes conformément à la loi anticorruption, ainsi que les accusant de contrefaçon de devises étrangères, la réalisation d’opérations de change non autorisées et le blanchiment d’argent.

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: https://pointschauds.info/fr/mauritanie-affaire-banque-centrale-accord-de-liberte-provisoire-a-certains-personnes-inclus-dans-laffaire/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

Éditoriale

Page normale sans titre

Le variant « Goita » atteint sa vitesse de croisière en Afrique Ce qui se passe au Mali et dans certains Etats de l’Afrique depuis ces derniers mois, a bien de points communs avec la pandémie de la Covid-19, depuis la ville de Huwai où elle a pris naissance avant de sévir dans les coins et recoins de la planète terre. La sous-région ouest-africaine, le G5 Sahel y compris serait actuellement une carte miniature de cette situation épidémiologique qui continue de préoccuper le monde, dont les regards sont aujourd’hui focalisés sur les souches ou variants, peut-on dire du coup d’Etat initié par le président du Conseil de la transition militaire au Mali Assimi Goïta, lequel, peut être comparé ici comme étant le coronavirus à sa naissance, il y a deux ans.

Suite...

l’ESSENTIEL DE POINTS CHAUDS

POINTS CHAUDS TV

..Ecoutez Points Chauds NetRadio





Mauritanie/ Ghazouani: De...

Libye : Le Come-back de ...

Géopolitiques/ Espionnage...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info