A la Une

Maroc : Benkirane appelle à des élections anticipées au Maroc

le secrétaire général du Parti d’opposition islamiste  marocain Justice et Développement, Abdelilah Benkirane, a appelé samedi à des élections anticipées, estimant que le gouvernement a “perdu la confiance du peuple”.
Cela s’est produit lors de la séance d’ouverture du Conseil national du parti (parlement du parti) lors de sa session ordinaire dans la ville de Bouznika, a 30 km de la capitale Rabat.
“Le problème aujourd’hui est que nous vivons sous un gouvernement qui ne jouit plus de la confiance de la société et du peuple”, a déclaré Benkirane.
“Le royaume du Maroc aujourd’hui n’a rien à craindre, il peut organiser les élections au moment où il pense que c’est juste”, a-t-il ajouté.
“Notre pays est stable, sûr et dirigé par le Prince des fidèles (le roi Mohammed VI), en d’autres termes, la stabilité n’est pas liée au gouvernement”, a-t-il poursuivi.
Parlant de l’équipe parlementaire du parti, il a souligné que “les parlementaires jouissent toujours de la confiance de la société, ils jouissent de la confiance de leurs adversaires, tandis que leurs adversaires ne jouissent pas de la confiance les uns des autres”.
“Pratiquer la politique sans confiance (est) difficile, et le premier ministre (Aziz Akhannouch) gouverne sans la confiance du peuple et s’en fiche, comme s’il ne lui avait pas pris de légitimité”, a déclaré Benkirane.
Fin décembre, Akhannouch a déclaré que son gouvernement avait ” affronté les défis de 2022 avec confiance et responsabilité”.
“2022 a été l’année des réalisations sociales et économiques, malgré les contraintes imposées par la situation, principalement liées aux effets de la crise sanitaire, des tensions géopolitiques et du manque de précipitations”, a-t-il ajouté lors d’un conseil de gouvernement à l’époque.
Le 30 octobre 2021, le congrès extraordinaire de “justice et développement” a élu Benkirane, ancien premier ministre (2011-2017), secrétaire général du parti pour un mandat de 4 ans, succédant à l’ancien premier ministre Saad Eddin Othmani.
Suite aux élections du 8 septembre 2021, le Parti “Justice et Développement” a perdu le devant de la scène politique, qu’il a occupé pendant deux mandats consécutifs, puisqu’il a remporté 13 sièges à la Chambre des représentants (première chambre), après avoir été en vue lors du précédent mandat avec 125 parlementaires.

 288 total views,  5 views today

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: https://pointschauds.info/fr/maroc-benkirane-appelle-a-des-elections-anticipees-au-maroc/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

Ainsi que des listes d'ajouter côté du panneau de contrôle





Mauritanie/ Ghazouani: De...

Libye : Le Come-back de ...

Géopolitiques/ Espionnage...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info