A la Une

Géopolitique: Système de défense anti aérien russe cas du s400

Géopolitique système de défense anti aérien russe cas du s40.

Deux choix stratégiques ont précipité la chute de l’URSS : la guerre des étoiles face aux Etats-Unis et l’intervention en Afghanistan (1979-1988). Contrainte par ses finances publiques à abandonner sa course aux armements, la Russie ressuscitée a délaissé ses programmes spatial et aérien – avions furtifs – au profit d’investissements dans les systèmes de défense antiaériens. Ainsi dès les années 1990, Moscou a lancé de vastes chantiers pour la production de systèmes de missiles sol-air capables de neutraliser les capacités aériennes et balistiques ennemies grâce à des capteurs plus puissants, des lanceurs terrestres performants et des missiles modernes.

Le S-400 Triumph est l’emblème de cette stratégie militaire. Porté comme symbole national, il assure la protection de l’ensemble du territoire russe et celle de certains alliés de Moscou, notamment en Syrie. Il représente en 2018 15% des exportations d’armes russes dans le monde. Décrit par de nombreux experts comme le système de défense antiaérien le plus moderne et le plus puissant au monde[1], le S-400 neutralise la suprématie aérienne et balistique de l’OTAN ou d’Israël, redistribuant les cartes de l’hegemon militaire.

L’avantage stratégique du S-400 provient de sa capacité à atteindre l’ensemble des cibles aériennes comprises dans un rayon de 400 kilomètres[2]. Déployé en moins de cinq minutes, il peut atteindre l’ensemble des cibles aériennes adversaires, allant des missiles balistiques et de croisière de type Tomahawk aux bombardiers stratégiques[3]. Cette portée de tir lui offre aussi la possibilité de détruire les avions de commandement et de détection à longue distance de type AWACS, neutralisant ainsi les capacités de reconnaissance et de coordination adverses. Le S-400 Triumph possède par ailleurs un système de radar et un logiciel perfectionnés lui permettant d’engager 36 cibles simultanément. Enfin, ce Système de missile sol-air est capable d’atteindre des cibles allant à une vitesse de 4 800 mètres/seconde, un record ; en comparaison le système américain THAAD ne peut atteindre de vecteur excédant 2 800 mètres/seconde.

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: https://pointschauds.info/fr/geopolitique-systeme-de-defense-anti-aerien-russe-cas-du-s400/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

..Ecoutez Points Chauds NetRadio

Éditoriale

Mauritanie : Le tout sécuritaire tue la sécurité Page normale sans titre

Alexandre Soljenitsyne est perçu comme l’un des plus puissants critiques du communisme en Union soviétique. Sa citation la plus populaire disait ” Nous savons qu’ils mentent, ils savent aussi qu’ils mentent, ils savent que nous savons qu’ils mentent, nous savons aussi qu’ils savent que nous savons qu’ils mentent et pourtant ils persistent à mentir.” Dès la première heure de l’annonce de l’information sur le piratage de la Mauritania Airlines, la seule préoccupation des autorités était de brouiller les pistes afin que cet incident, de gros calibre, puisse faire l’objet de plusieurs versions, histoire de masquer la réalité et en faire un simple fait divers.

l’ESSENTIEL DE POINTS CHAUDS

Archives

POINTS CHAUDS TV





Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

Arnaque médiatique ? L’Ir...

Urgent-Libye: Des révélat...

Le MAEP, piqué par le vir...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info