A la Une

Egypte: le ministre de la Justice démis après des propos sur un prophète

Egypte2Le ministre égyptien de la Justice a été démis de ses fonctions dimanche après avoir provoqué un tollé en affirmant qu’il serait prêt à emprisonner même un prophète, a annoncé le bureau du Premier ministre égyptien dans un communiqué.

 Le bureau du Premier ministre Chérif Ismaïl a décidé de démettre le ministre de la Justice Ahmed el-Zind, précise ce communiqué. Vendredi soir, Ahmed el-Zind avait répondu à un présentateur de télévision qui lui demandait s’il serait prêt à faire emprisonner sept journalistes l’ayant diffamé:

Même s’il s’agissait d’un prophète, la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui, une révérence qui ne se réfère qu’au Prophète Mahomet. Il avait aussitôt ajouté: Je demande à Dieu de me pardonner. La remarque du ministre, qui avait déjà défrayé la chronique dans le passé en appelant au meurtre de milliers d’opposants, a déclenché une campagne de protestation sur Twitter et Facebook. Et l’université d’Al-Azhar, la prestigieuse institution de l’islam sunnite basée au Caire, a émis un avertissement qui, certes ne le cite pas nommément, mais exige de respecter le nom du Prophète dans les discours publics et les médias, et d’éviter toute insulte à son égard, même non intentionnelle.

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: https://pointschauds.info/fr/egypte-le-ministre-de-la-justice-demis-apres-des-propos-sur-un-prophete/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

Éditoriale

Page normale sans titre

Loin de l’hypocrisie intellectuelle, la logique nationale et l’historique, voudraient que le jour de l’indépendance ne soit pas seulement un jour de fête mais aussi de réflexions et de publication de bilan de la persévérance et de l’endurance de cette Nation et des acquis réalisés au profit des citoyens par l’Etat. La fête de l’indépendance, n’est pas seulement l’histoire du pays ; sachant que la nôtre est écrite en fonction de chaque tribu et chaque région et de façon non consensuelle, elle est aussi le présent vécu à chaud et l’avenir dans toutes ses perspectives.

Suite...

l’ESSENTIEL DE POINTS CHAUDS

POINTS CHAUDS TV

..Ecoutez Points Chauds NetRadio





Mauritanie/ Ghazouani: De...

Libye : Le Come-back de ...

Géopolitiques/ Espionnage...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info