A la Une

Dr Ngom, Com médical Fsf: “Les Mauritaniens refusaient de faire les tests, on les a contraints

On en sait davantage sur l’annulation du match Sénégal vs Mauritanie. Les Mauritaniens ont été contraints, par la Fédération sénégalaise de Football, de faire les tests Covid-19. Selon le Docteur Babacar Ngom, Président de la Commission médicale, dans un premier temps, ils ne voulaient pas s’y soumettre.

Des doutes sur les tests des Mauritaniens

“Dans un premier temps, les Mauritaniens refusaient de faire les tests, on les a contraints. Ils ont voyagé, traversé les frontières, leur bus a quitté la Mauritanie pour venir à Dakar durant un jour”, a-t-il dit dans entretien avec le journal Stade exploité par Senego.
“Il fallait”, selon lui, “respecter le protocole sanitaire. C’est mon rôle d’y veiller, imaginez qu’un Gana Guèye rentre à Paris et qu’on dise qu’il a été contaminé à Dakar. C’est terrible. Les Mauritaniens nous ont dit qu’ils ont fait leurs tests chez eux, mais on se posait des questions sur la fiabilité de ces tests”.

Les Lions mis en laboratoire pour des tests

Le responsable de la Commission médicale de la Fsf a confié que “l’équipe nationale sénégalaise a été mise en laboratoire pour des tests, car ils ont aussi partagé la même pelouse que les Mauritaniens lundi dernier dans l’après-midi”.
De son avis, si tout le monde respecte le protocole sanitaire, on est à l’aise. “Au Sénégal, on maîtrise la situation et nous restons vigilants. L’annulation de ce match est un mal pour un bien. Nous avons la grosse responsabilité de veiller sur la santé des joueurs”, soutient Dr Ngom.

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: https://pointschauds.info/fr/dr-ngom-com-medical-fsf-les-mauritaniens-refusaient-de-faire-les-tests-on-les-a-contraints/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

Éditoriale

Page normale sans titre

C’est finalement avec adresse politique et intelligence que le royaume chérifien a raccompagné les islamistes à la porte. Petite malheureusement. Fin donc d’un conflit politique et idéologique qui couvait depuis de longues années. L’adage dit « après la pluie c’est le beau temps ». Si le proverbe s’applique majestueusement au Makhzen, Malheureusement ça ne s’applique pas aux islamistes du PJD qui, après le beau temps se retrouvent dans la tourmente d’un échec lamentable conséquence d’un vote sanction infligé par les marocains à cette formation politique au profit de partis considérés comme proches du palais royal......

Suite...

l’ESSENTIEL DE POINTS CHAUDS

POINTS CHAUDS TV

..Ecoutez Points Chauds NetRadio





Libye : Le Come-back de ...

Géopolitiques/ Espionnage...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

Arnaque médiatique ? L’Ir...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info