A la Une

Crise Tuniso-Marocaine: La Tunisie répond à la démarche marocaine

La Tunisie a annoncé samedi soir qu’elle avait convoqué son ambassadeur à Rabat pour des consultations en réponse à une démarche marocaine similaire après que le président tunisien Kais Saied a reçu le chef du Front Polisario, Bbrahim Ghali, pour participer à un sommet afro-japonais.

Dans un communiqué, le ministère tunisien des Affaires étrangères a exprimé son « profond étonnement face à ce qui a été dit dans la déclaration du Royaume du Maroc de préjugés inacceptables contre la République tunisienne et de mensonges concernant la participation de la délégation de la République arabe sahraouie démocratique au Tokyo Symposium international sur le développement en Afrique », qui sera accueilli par la Tunisie les 27 et 28 août 2022.

Le “ministère des Affaires étrangères, de l’Immigration et des Tunisiens de l’étranger” a déclaré que la Tunisie “a maintenu sa complète neutralité sur la question du Sahara Occidental, dans le respect de la légitimité internationale, et c’est une position ferme qui ne changera pas tant que les parties concernées n’auront pas trouvé un accord”. solution pacifique acceptable pour tous. »

Le communiqué indique qu'”il convient de préciser que, contrairement à ce qui a été affirmé dans le communiqué marocain, l’Union africaine, dans un premier temps, en tant que participant majeur à l’organisation du Symposium international de Tokyo, a diffusé un mémorandum invitant tous les membres de l’Union Africaine, y compris la République Arabe Sahraouie Démocratique, à participer aux activités du sommet TICAD 8. En Tunisie, le Président de la Commission Africaine, dans un deuxième temps, a adressé une invitation individuelle directe à la République Sahraouie pour sommet. Selon le communiqué.
Le ministère tunisien poursuit : « Ces deux appels viennent en application des décisions du Conseil exécutif de l’Union africaine lors de sa réunion tenue à Lusaka/Zambie les 14 et 15 juillet 2022 – en présence de la délégation marocaine – où la décision soulignait la nécessité d’inviter tous les membres de l’Union africaine à participer au sommet TICAD-8.

Dans son communiqué, le ministère tunisien des Affaires étrangères a indiqué que “la République sahraouie avait précédemment participé à la sixième session de la TICAD tenue à Nairobi/Kenya en 2016 et à la septième session tenue à Yokohama/Japon en 2019, ainsi qu’à d’autres réunions régionales telles que comme le Sommet Afrique-Europe qui s’est tenu en février 2022 à Bruxelles.Avec la participation du Royaume du Maroc à tous ces sommets.
Le ministère tunisien des Affaires étrangères a déclaré qu’il “rejette catégoriquement les phrases contenues dans la déclaration marocaine accusant notre pays d’adopter une position agressive envers le Maroc et de nuire aux intérêts marocains”.

Le communiqué à souligné que le Symposium international de Tokyo est une conférence régionale multilatérale, la Tunisie s’est efforcée d’assurer les meilleures conditions de sa réussite, en étroite coordination avec toutes les parties impliquées dans l’organisation de cet important événement, et d’assurer un accueil égal à tous les invités tunisiens dans le respect des règles de la décence et la bonne volonté inhérentes au peuple tunisien.
La Tunisie affirme son souci de préserver ses relations amicales, fraternelles et historiques avec le peuple marocain, mais elle rejette catégoriquement les phrases contenues dans la déclaration marocaine accusant notre pays d’adopter une attitude agressive envers le Maroc et de nuire aux intérêts marocains.
Si la Tunisie insiste, sur la base des constantes de sa politique étrangère, sur la non-ingérence dans les affaires intérieures des Etats et le respect de leurs options, elle affirme également son refus de s’immiscer dans ses affaires intérieures et la primauté de sa décision nationale.
Sur cette base, la Tunisie a décidé d’inviter immédiatement son ambassadeur à Rabat pour des consultations

Le Maroc a convoqué son ambassadeur en République tunisienne, Hassan Tarek, après que le président tunisien Kais Saied a reçu le chef du Front Polisario, Ibrahim Ghali.
Le ministère marocain des Affaires étrangères a déclaré vendredi dans son communiqué : “Après les efforts de la Tunisie pour redoubler d’efforts sur les attitudes et actions négatives visant le Royaume du Maroc et ses intérêts supérieurs, le comportement de la Tunisie dans le cadre de la TICAD confirme clairement cette approche”.
Le communiqué ajoute que la Tunisie a travaillé contre l’avis du Japon, en violant le cours de préparation du forum et les règles établies pour cela, et a décidé unilatéralement d’inviter l’entité séparatiste, selon l’expression du ministère marocain des Affaires étrangères.

 979 total views,  3 views today

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: https://pointschauds.info/fr/crise-tuniso-marocaine-la-tunisie-repond-a-la-demarche-marocaine/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

Ainsi que des listes d'ajouter côté du panneau de contrôle





Mauritanie/ Ghazouani: De...

Libye : Le Come-back de ...

Géopolitiques/ Espionnage...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info