A la Une

Crise Maroco-algerienne : Alger adresse une lettre au Secrétaire général des Nations Unies plusieur Organismes

Algérie : Le ministre algérien des Affaires étrangères Ramtane Lamamra a adressé une lettre au Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, au Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, et au Secrétaire général de la Ligue des États arabes, Ahmed Aboul Gheit , ainsi que le secrétaire général de l’Organisation de la coopération islamique, Youssef bin Ahmed Al-Othaimeen, pour « les informer du travail accompli par le Maroc ».

Hier, mercredi, l’Algérie a annoncé le meurtre de 3 de ses ressortissants à la frontière avec la Mauritanie lors de bombardements, et a juré de ne pas rester impuni.

Selon l’agence de presse algérienne, « Le chef de la diplomatie algérienne a souligné dans ses lettres que l’utilisation par le pays occupant d’armes mortelles avancées pour entraver la libre circulation des véhicules utilitaires dans un espace régional sur lequel il n’a aucun droit, est une politique de fuyant vers l’avant et pose des risques imminents pour la sécurité et la stabilité au Sahara occidental et dans toute la région.” .

Dans un incident considéré comme le plus grave du genre depuis des décennies, l’Algérie a accusé le Maroc dans une violente déclaration d’avoir tué trois de ses citoyens lors d’un bombardement aérien sur la route reliant l’Algérie et la Mauritanie à travers le Sahara. Elle a juré que “leur assassinat ne restera pas impuni”.

L’incident est un coup dur pour toute négociation future sur l’avenir du Sahara occidental, et pourrait même conduire à l’implication de l’Algérie d’une manière ou d’une autre dans le conflit armé entre le Maroc et le Polisario.

Ainsi, la tension entre le Maroc et l’Algérie a enregistré une nouvelle et très dangereuse escalade, après que le communiqué de la présidence algérienne a confirmé mercredi l’authenticité de la nouvelle diffusée sur la mort de trois citoyens algériens dans le bombardement de l’armée de l’air marocaine lundi dernier lors de leur entre la capitale Nouakchott et Ouargla dans le sud algérien.

La déclaration n’a pas précisé l’emplacement exact de l’accident, mais toutes les données confirment qu’il a eu lieu au Sahara occidental, et exactement dans les terres qui se trouvent derrière le mur que le Maroc a construit et sépare la zone en deux parties.

Avec (agences)

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: https://pointschauds.info/fr/crise-maroco-algerienne-alger-adresse-une-lettre-au-secretaire-general-des-nations-unies-plusieur-organismes/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

Éditoriale

Page normale sans titre

Loin de l’hypocrisie intellectuelle, la logique nationale et l’historique, voudraient que le jour de l’indépendance ne soit pas seulement un jour de fête mais aussi de réflexions et de publication de bilan de la persévérance et de l’endurance de cette Nation et des acquis réalisés au profit des citoyens par l’Etat. La fête de l’indépendance, n’est pas seulement l’histoire du pays ; sachant que la nôtre est écrite en fonction de chaque tribu et chaque région et de façon non consensuelle, elle est aussi le présent vécu à chaud et l’avenir dans toutes ses perspectives.

Suite...

l’ESSENTIEL DE POINTS CHAUDS

POINTS CHAUDS TV

..Ecoutez Points Chauds NetRadio





Mauritanie/ Ghazouani: De...

Libye : Le Come-back de ...

Géopolitiques/ Espionnage...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info