A la Une

Algérie-Maroc: la tension ne faiblit pas entre les deux pays

 L’Algérie ne nie pas les informations parues dans la presse, qui cite des sources militaires et fait état d’un déploiement de matériel militaire de contrôle sophistiqué, de fabrication russe, à la frontière avec le Maroc.

Il s’agit du premier système de surveillance électronique de cette importance déployé en Afrique. La tension sans précédent entre les deux pays ne faiblit pas. Alger et Rabat semblent s’engager dans une course à l’armement. La frontière entre l’Algérie et le Maroc – fermée depuis vingt-cinq ans – est la plus surveillée qui existe entre deux pays arabes.

Depuis le coup d’arrêt de leurs relations diplomatiques cet été, l’Algérie considère sa frontière avec le Maroc comme un « secteur militaire hautement sensible ». Elle y a récemment déployé des missiles.

Officiellement, les autorités algériennes affirment vouloir mieux contrôler cette frontière. Selon elles, les systèmes de surveillances installés sont destinés à lutter contre les trafics qui profitent aux terroristes. Le Maroc est systématiquement accusé de transporter de la drogue en Algérie à travers sa frontière où l’armée marocaine s’est déployée pour la première fois, il y a quelques jours.

La tension monte depuis la mort en novembre 2021, de trois camionneurs algériens, tués par des drones marocains près de la Mauritanie. Alger avait menacé de répercussions et s’inquiète surtout de la signature de plusieurs accords sécuritaires entre Rabat et Tel-Aviv à la suite de la normalisation entre les deux pays.

Les budgets militaires augmentent

L’Algérie et le Maroc ont augmenté leurs budgets militaires pour 2022, craignant un affrontement militaire. Rabat a ainsi acheté des systèmes terrestres de défense aérienne très développés. Quant à l’Algérie, elle discute avec Moscou, son unique partenaire, pour acquérir les missiles S500 et la quatrième génération de l’avion Su-57 (nom de code Otan : Felon).

Par RFI

 370 total views,  2 views today

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: https://pointschauds.info/fr/algerie-maroc-la-tension-ne-faiblit-pas-entre-les-deux-pays/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

Éditoriale

Page normale sans titre

Le variant « Goita » atteint sa vitesse de croisière en Afrique Ce qui se passe au Mali et dans certains Etats de l’Afrique depuis ces derniers mois, a bien de points communs avec la pandémie de la Covid-19, depuis la ville de Huwai où elle a pris naissance avant de sévir dans les coins et recoins de la planète terre. La sous-région ouest-africaine, le G5 Sahel y compris serait actuellement une carte miniature de cette situation épidémiologique qui continue de préoccuper le monde, dont les regards sont aujourd’hui focalisés sur les souches ou variants, peut-on dire du coup d’Etat initié par le président du Conseil de la transition militaire au Mali Assimi Goïta, lequel, peut être comparé ici comme étant le coronavirus à sa naissance, il y a deux ans.

Suite...

l’ESSENTIEL DE POINTS CHAUDS

POINTS CHAUDS TV

..Ecoutez Points Chauds NetRadio





Mauritanie/ Ghazouani: De...

Libye : Le Come-back de ...

Géopolitiques/ Espionnage...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info