A la Une

Algérie/Maroc : Alger appelle au retrait des forces marocaines de la région de Guerguerat

L’Algérie appelle au retrait des forces marocaines de la région de Guerguerat

L’Algérie a appelé jeudi au retrait des forces marocaines de la zone tampon de Guerguerat au Sahara occidental pour faciliter la recherche d’un règlement du conflit dans la région, après la nomination d’un nouvel envoyé de l’ONU.

Les Nations Unies ont nommé mercredi le vétéran italien de 74 ans de l’organisation, Staffan de Mistura, comme nouvel envoyé pour le Sahara occidental, après que le Maroc ou le Front Polisario ont rejeté 12 candidats depuis que le poste est devenu vacant en mai 2019.

Le porte-parole du ministère algérien des Affaires étrangères a souligné que « la démilitarisation de cette région … constitue la pierre angulaire de tout processus politique crédible visant à trouver une solution pacifique au conflit », selon l’agence de presse officielle APS.

Il a souligné que l’Algérie soutient les efforts des Nations Unies, et a exprimé l’espoir que la nomination d’un nouvel émissaire conduirait à « la reprise effective et sérieuse des négociations directes entre les deux parties au conflit, le Royaume du Maroc et le Polisario. Front, dans le but de parvenir à une solution qui garantisse au peuple du Sahara occidental l’exercice libre et effectif de son droit  inaliénable. Le délai de prescription pour l’autodétermination.

Un différend vieux de plusieurs décennies entre le Maroc et le Front Polisario fait rage au sujet de l’ancienne colonie espagnole, que les Nations Unies qualifient de « territoire non autonome ».

Rabat, qui contrôle près de 80% de la vaste région désertique, propose de lui donner une autonomie sous sa souveraineté.

Quant au Front Polisario, il appelle à un référendum d’autodétermination sous la supervision des Nations unies, qui a été approuvé par la signature de l’accord de cessez-le-feu entre les belligérants en septembre 1991.

Les relations entre l’Algérie et son voisin occidental se sont détériorées ces derniers mois principalement à cause des déclarations du diplomate marocainOumar Hili et de du ministre israélienen visite au Maroc. Les relations entre les deux pays sont traditionnellement complexes.

Le 24 août, l’Algérie a décidé de rompre ses relations diplomatiques avec Rabat et a annoncé un mois plus tard la fermeture de l’espace aérien algérien à tous les aéronefs civils et militaires marocains.

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: https://pointschauds.info/fr/algerie-maroc-alger-appelle-au-retrait-des-forces-marocaines-de-la-region-de-guerguerat/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

Éditoriale

Page normale sans titre

Loin de l’hypocrisie intellectuelle, la logique nationale et l’historique, voudraient que le jour de l’indépendance ne soit pas seulement un jour de fête mais aussi de réflexions et de publication de bilan de la persévérance et de l’endurance de cette Nation et des acquis réalisés au profit des citoyens par l’Etat. La fête de l’indépendance, n’est pas seulement l’histoire du pays ; sachant que la nôtre est écrite en fonction de chaque tribu et chaque région et de façon non consensuelle, elle est aussi le présent vécu à chaud et l’avenir dans toutes ses perspectives.

Suite...

l’ESSENTIEL DE POINTS CHAUDS

POINTS CHAUDS TV

..Ecoutez Points Chauds NetRadio





Mauritanie/ Ghazouani: De...

Libye : Le Come-back de ...

Géopolitiques/ Espionnage...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info