A la Une

Algérie/France: Macron sort de son silence et Alger annonce une nouvelle étape d’escalade de la crise diplomatique avec la France

Le président français Emmanuel Macron a affirmé sa volonté de mettre fin « bientôt » aux tensions avec l’Algérie et se réjouit de parvenir à un « calme » avec l’Algérie sur les questions de mémoire commune.

“Nous voulons que la tension avec l’Algérie cesse bientôt et qu’une trêve soit trouvée avec Alger sur des questions de mémoire commune”, a déclaré Macron dans une interview à la radio France Inter, appelant au dialogue.

Il a ajouté qu’il entretenait une relation amicale avec le président algérien, soulignant : “Nous devons continuer à travailler sur la question de l’histoire commune avec l’Algérie en toute humilité et respect, et je fais confiance au président Tebboune”.

Hier, lundi, le ministère français des Affaires étrangères a fait part de ses regrets face au rappel par l’Algérie de son ambassadeur à Paris, à la suite des déclarations du président français Emmanuel Macron sur l’histoire de la crise algérienne.

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Agnes von der Muhll, a déclaré dans un communiqué que “la France regrette le rappel par l’Algérie de son ambassadeur, et nous sommes attachés aux relations profondes et anciennes entre les deux pays et peuples”.

D’un autre côté L’Algérie annonce une nouvelle étape d’escalade via Le vice-président du Parlement algérien, Youssef Ajesa, qui a déclaré aujourd’hui, mardi, qu’une initiative avait été lancée pour promulguer une loi « criminalisant le colonialisme français ».
Dans des déclarations à l’agence Anadolu, le vice-président du Parlement algérien a souligné que la “forte réaction” de l’Algérie était à l’origine de l’appel au calme lancé par le président français Emmanuel Macron, notant que l’initiative de promulguer une loi “criminalisant le colonialisme français” est venue en réponse aux “criminations flagrantes” de Macron. agression.”
A chaque crise politique entre l’Algérie et la France, le dossier de la mémoire est l’un de ses facteurs les plus marquants, et le débat politique en Algérie se renouvelle autour d’un projet de « loi criminalisant le colonialisme ».
C’est un projet qui ne soulève pas de controverse dans son contenu, mais dans le fait que tous les partis politiques qui sont parlementaires et le gouvernement veulent aussi l’adopter, en réponse à une loi française promulguée il y a 16 ans relative à la glorification de colonialisme.
Il est à noter que les déclarations du président français concernant le président algérien Abdelmadjid Tebboune et l’influence turque dans son pays ont provoqué l’indignation, et la présidence algérienne a publié une déclaration, confirmant son rejet des déclarations de Macron, les qualifiant d’attaque inacceptable contre des millions de de martyrs tués par la France. L’Algérie a également fermé son espace aérien aux avions militaires français.

Il faut souligner que le dernier communiqué précise  que la France “est déterminée à maintenir et à développer les relations avec l’Algérie” et est convaincue “qu’il est dans l’intérêt des deux pays de travailler ensemble dans tous les domaines”.

L’Algérie avait également fermé son espace aérien à l’aviation militaire française.

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: https://pointschauds.info/fr/algerie-france-macron-sort-de-son-silence-et-lalgerie-annonce-une-nouvelle-etape-descalade-de-la-crise-diplomatique-avec-la-france/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

Éditoriale

Page normale sans titre

Loin de l’hypocrisie intellectuelle, la logique nationale et l’historique, voudraient que le jour de l’indépendance ne soit pas seulement un jour de fête mais aussi de réflexions et de publication de bilan de la persévérance et de l’endurance de cette Nation et des acquis réalisés au profit des citoyens par l’Etat. La fête de l’indépendance, n’est pas seulement l’histoire du pays ; sachant que la nôtre est écrite en fonction de chaque tribu et chaque région et de façon non consensuelle, elle est aussi le présent vécu à chaud et l’avenir dans toutes ses perspectives.

Suite...

l’ESSENTIEL DE POINTS CHAUDS

POINTS CHAUDS TV

..Ecoutez Points Chauds NetRadio





Mauritanie/ Ghazouani: De...

Libye : Le Come-back de ...

Géopolitiques/ Espionnage...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info