A la Une

Afrique: L’Afrique francophone sur les rails: de Niamey à Dakar en passant par Abidjan

Ceux qui ne comprennent pas toujours la politique de Yaoundé qui ne se précipite pas dans cette histoire de TER ou TGV.

Qu’est-ce qui se passe en Afrique francophone?

《 L’Afrique francophone sur les rails: de Niamey à Dakar en passant par Abidjan.》

Premiere partie: Niamay au NIGER de Issoufou.

2014, le Niger lance en grande pompe un projet innovateur. Il s’agit de la voie Ferrée qui ralliera Niamey à Parakou au Bénin pour une longueur globale de 504 km. D’un coût de 700 milliards de fCFA, le projet est magistralement mis en œuvre par le groupe Bolloré.
Un an après, c’est l’inauguration. Les drapeaux et fanions nigériens flottent dans le ciel dégagé d’un Niamey désormais à jours au niveau du transport.
Le président Youssoufou inaugure avec des larmes de fierté et de réussite, non pas sans un discours grandiloquent de recordman, le tronçon fini, fier d’avoir apporté un changement dans le pays de son peuple.

Quelques semaines passent. L’annonce est foudroyante, l’œuvre n’est pas bonne. Le train ne peut pas rouler à régime plein sur ces rails car elles ne sont pas aux normes. Ce sont des rails dangereuses.
Les 2 trains fantaisistes de Bolloré appelés Blue Solutions (je les ai vu) pour faire écolo dans un Niger où le soleil brûle les énergies vitales, resteront plantés dans une gare jamais utilisée: ce sont les rails de la honte. Elles serpentent dans le pays comme un vestige du néolithique. Impossible de les enlever car, celui qui les a posé demande 8 milliards pour les retirer. C’est du fer et de l’acier et c’est immense et lourd. 8 milliards pour enlever ce pour quoi on a déjà payé des milliards pour les placer sans pouvoir les utiliser?
Le Niger refuse de payer cette note d’essuie-table.

Le Niger a donc le fer planté dans le cœur de sa ville avec grande douleur. Un décore de modernité vile dans la ville… Bolloré a disparu avec le pognon et le Niger doit rembourser une dette de 700 milliards + les intérêts.

Texte de Synzi Dadié

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: https://pointschauds.info/fr/afrique-%e3%80%8a-lafrique-francophone-sur-les-rails-de-niamey-a-dakar-en-passant-par-abidjan-%e3%80%8bpremiere-partie-niamay-au-niger-de-issoufou/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

..Ecoutez Points Chauds NetRadio

Éditoriale

Sommet de Paris : Mauritanie/ le paradoxe d’une annulation de dette Page normale sans titre

C’est demain, que se tient à Paris le sommet sur le financement des économies africaines. Dans le cadre de la préparation de ce sommet, J'ai eu à participer à un briefing, à l'ambassade de France en Mauritanie, le vendredi 13 mai, en présence de Mr Gérard CAIRET, Deuxième Conseiller à l’ambassade. Ce briefing s’est tenu en visioconférence, par M. Franck PARIS, conseiller Afrique à la Présidence de la République et par M. Alain LEROY, envoyé spécial du Président Macron pour l'initiative Afrique-Covid-19.

Suite...

l’ESSENTIEL DE POINTS CHAUDS

Archives

POINTS CHAUDS TV





Géopolitiques/ Espionnage...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

Arnaque médiatique ? L’Ir...

Urgent-Libye: Des révélat...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info