A la Une

Affaire du nouveau président de la Rasd : le Maroc marque un point âprés la non reconnaissance de la Zambie au front Polisario (Rasd)

zambieLe front diplomatique, le Maroc marque un point le jour de l’élection du nouveau président de la Rasd, proclamée par le Polisario. La Zambie a en effet décidé de retirer sa reconnaissance de la Rasd, a annoncé, samedi soir à Rabat, le ministre zambien des Affaires étrangères, Harry Kalaba.

Le gouvernement de la république de Zambie a décidé de “rompre ses relations diplomatiques avec cette entité”, a déclaré l’homme politique lors d’un point de presse conjoint avec le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Nasser Bourita, rapporte l’Agence officielle MAP.  Le gouvernement zambien exprime “son soutien ferme” aux efforts déployés par les Nations unies, sous les auspices du Conseil de sécurité et du Secrétaire général (de l’ONU), pour parvenir à une solution politique, juste, durable et mutuellement acceptable au conflit du Sahara, conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité”, a-t-il ajouté.

“Dans l’attente d’une issue du processus onusien et suite à ce qui a été avancé, le gouvernement zambien va maintenir une position neutre”, a affirmé le diplomate zambien.

Pour sa part, Nasser Bourita a rappelé que la Zambie, qui avait reconnu la pseudo Rasd en 1979 en soutien à la thèse séparatiste, a décidé le gel de cette reconnaissance en 2011 avant de revenir sur cette décision en 2013 pour des raisons politiques.  “Aujourd’hui, ce retrait de reconnaissance ouvrira une nouvelle page dans les relations maroco-zambiennes et contribuera à la promotion des échanges bilatéraux à tous les niveaux”, a conclu l’homme politique marocain.

HuffPost Maroc avec MAP

Print Friendly, PDF & Email

URL courte: https://pointschauds.info/fr/affaire-du-nouveau-president-de-la-rasd-le-maroc-marque-un-point-apres-la-non-reconnaissance-de-la-zambie-au-front-polisario-rasd/

Publié par sur fév 11 2013. Archivé sous Evènement, Faits divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Les commentaires sont fermés.


Voir tous les dossiers

Éditoriale

Page normale sans titre

Loin de l’hypocrisie intellectuelle, la logique nationale et l’historique, voudraient que le jour de l’indépendance ne soit pas seulement un jour de fête mais aussi de réflexions et de publication de bilan de la persévérance et de l’endurance de cette Nation et des acquis réalisés au profit des citoyens par l’Etat. La fête de l’indépendance, n’est pas seulement l’histoire du pays ; sachant que la nôtre est écrite en fonction de chaque tribu et chaque région et de façon non consensuelle, elle est aussi le présent vécu à chaud et l’avenir dans toutes ses perspectives.

Suite...

l’ESSENTIEL DE POINTS CHAUDS

POINTS CHAUDS TV

..Ecoutez Points Chauds NetRadio





Mauritanie/ Ghazouani: De...

Libye : Le Come-back de ...

Géopolitiques/ Espionnage...

Qui compose l’« Émirat is...

L’État Islamique, le « Pr...

sur le Mobile

Version P-PDF

Version Digitale

News Letters

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!


info@pointschauds.info , redaction@pointschauds.info, dg@pointschauds.info, pub@pointschauds.info