Dr Ngom, Com médical Fsf: “Les Mauritaniens refusaient de faire les tests, on les a contraints

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

On en sait davantage sur l’annulation du match Sénégal vs Mauritanie. Les Mauritaniens ont été contraints, par la Fédération sénégalaise de Football, de faire les tests Covid-19. Selon le Docteur Babacar Ngom, Président de la Commission médicale, dans un premier temps, ils ne voulaient pas s’y soumettre.

Des doutes sur les tests des Mauritaniens

“Dans un premier temps, les Mauritaniens refusaient de faire les tests, on les a contraints. Ils ont voyagé, traversé les frontières, leur bus a quitté la Mauritanie pour venir à Dakar durant un jour”, a-t-il dit dans entretien avec le journal Stade exploité par Senego.

“Il fallait”, selon lui, “respecter le protocole sanitaire. C’est mon rôle d’y veiller, imaginez qu’un Gana Guèye rentre à Paris et qu’on dise qu’il a été contaminé à Dakar. C’est terrible. Les Mauritaniens nous ont dit qu’ils ont fait leurs tests chez eux, mais on se posait des questions sur la fiabilité de ces tests”.

Les Lions mis en laboratoire pour des tests

Le responsable de la Commission médicale de la Fsf a confié que “l’équipe nationale sénégalaise a été mise en laboratoire pour des tests, car ils ont aussi partagé la même pelouse que les Mauritaniens lundi dernier dans l’après-midi”.

De son avis, si tout le monde respecte le protocole sanitaire, on est à l’aise. “Au Sénégal, on maîtrise la situation et nous restons vigilants. L’annulation de ce match est un mal pour un bien. Nous avons la grosse responsabilité de veiller sur la santé des joueurs”, soutient Dr Ngom.

Actualités connexes