Zouerate : mesures de sécurités renforcées et mouvement de protestation à l’ouverture du procès de militants du mouvement IRA

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

zoueratLe procès en appel des détenus dans l’affaire dite « bidonville Bouamatou », à majorité membres du mouvement IRA, s’est ouvert ce lundi à Zouerate.

Selon le correspondant de Sahara Media dans la wilaya des mesures de sécurité renforcées sont prises autour du palais de justice récemment construit, et qui accueille le second procès depuis l’ouverture de la session au début de ce mois.

Au même moment des dizaines de sympathisants du mouvement non reconnu IRA, s’étaient rassemblés devant le palais de justice, mais les forces de l’ordre les ont empêchés d’accéder dans la salle. Il y après de deux mois les autorités mauritaniennes ont transférés les détenus du mouvement IRA à la prison de Zouerate, dans l’extrême nord du pays pour y purger leurs peines prononcées en première instance, et qui se situent entre 3 et 15 ans de prison.

Saharamédias

Actualités connexes