Violation de la liberté de la presse: La police arrête le journaliste Aziz Ould Souvi

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

ould souviLa police mauritanienne a arrêté lundi en milieu de journée Aziz Ould Souvi, journaliste au site Tawary, apprend-on de source de ce média. Selon Tawary, le journaliste qui faisait un reportage au centre hospitalier national a été emmené de force au commissariat de Police dit commissariat 4ème de Tevragh Zeina.

Aziz Ould Souvi se serait rendu au CHN à la suite d’un appel téléphonique d’une maman dont la petite serait tombée en syncope après qu’un “monsieur” enturbanné lui ait administré une injection. Arrivé au CHN, le journaliste aurait été pris à partie par le médecin de garde qui appellera à la rescousse les policiers en faction à l’entrée de lhôpital. Ould Souvi sera emmené sans ménagement et sans autre forme de procès au commissariat de police.

Actualités connexes