Un syndicat estudiantin critique la gestion de la faculté des sciences économiques et juridiques

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

etudiantsL’Union nationale des étudiants de Mauritanie (UNEM) a critiqué l’administration de la faculté des sciences juridiques et économiques de l’Université de Nouakchott qualifiant son attitude « d’orgueil » et de faire « la sourde oreille » pour ne pas avoir à répondre des problèmes que rencontre les étudiants année après année.

Dans un communiqué rendu public ce mardi, l’UNEM demande aux responsables de la factulté de chercher les voies et moyens pour faire face à la situation déplorable née du « manque de vision par rapport au système LMD » dont seuls les étudiants payent la facture pour le voir aboutir, note ce communiqué.

Et l’UNEM de dire que parmi les principales causes de l’échec du système LMD en Mauritanie figurent, en bonne place, l’absence d’une vision claire des programmes et le manque d’incitation à la recherche.

Notons que ce système est instauré en Mauritanie depuis 2010 et que depuis les étudiants ne cessent de le contester.

Actualités connexes