Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print
Share on skype
Share on telegram
Share on email
Share on linkedin

Un parti de l’opposition appelle Ould Abdelaziz à un dialogue avec le Maroc

0

hanana_hatemEn Mauritanie, des voix au sein de l’opposition se prononcent en faveur d’un « dialogue direct et franc » avec Rabat. C’est la position défendue par Salah Ould Hanana, le président du Parti de l’union et du changement, dans des déclarations au site d’Al Jazeera.

L’ancien militaire putschiste, reconverti en homme politique, affirme qu’il est « aisé de dépasser le contexte actuel » dans les relations entre Rabat et Nouakchott, se refusant au passage de parler de « crise » entre les deux voisins mais seulement de « froid » passager.

Les propos de Ould Hanana étonnent. En juin 2003, sa deuxième tentative de renverser le président Ould Taya avait failli être couronnée de succès si ce n’est une intervention de forces marocaines, dépêchées d’urgence à Nouakchott pour rétablir l’ordre constitutionnel dans ce pays.

Le Parti de l’union et du changement de Hanana est membre du Forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU). Une coalition de formations opposées à une modification de la constitution destinée à baliser la voie au président Mohamed Ould Abdelaziz pour briguer un troisième mandat en 2019.

Yabiladi

التعليقات

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print