Un dirigeant de l’’APP pense que son parti va boycotter les élections

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Un membre de la direction de l’Alliance populaire progressiste (APP) a révélé que boulkheir_mess_2013 123le bureau exécutif de cette formation présidé par Messaoud Ould Boulkheir, a appelé à une réunion extraordinaire ce mardi pour discuter de la position vis-à-vis de l’élection présidentielle prévue, sauf report de dernière minute, en juin prochain.

Cette source qui a requis l’anonymat, n’est pas loin de penser que l’APP, membre de la Coalition pour une Alternance Pacifique (CAP), regroupant les partis « Al Wiam » (dont le président Boydiel Ould Houmeid vient de déposer son dossier de candidature) et Sawab, va plutôt prendre la décision de ne pas participer à un scrutin pour lequel elle a posé quatre conditions importantes : restructuration de la CENI, révision de la liste électorale, dialogue et report.
Le délai accordé au dépôt des candidatures arrive à terme dans deux jours et le Conseil constitutionnel n’a  encore reçu que les dossiers du président Mohamed Ould Abdel Aziz et de Boydiel Ould Houmeid.

Actualités connexes