Troubles au Mali: le gouvernement bloque les réseaux sociaux

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

mali2L’arrestation, lundi, du célèbre animateur malien de l’émission « Carte sur table », Ras Bath, a provoqué une vague de colère.   Des milliers de personnes sont descendus, le soir même, dans les rues de Bamako protestant contre cette arrestation, a rapporté la presse locale.   Ras Bath a été arrêté par la gendarmerie alors qu’il s’apprêtait à enregistrer son émission “Carte sur table” sur la radio Maliba FM.

 Annonçant cette arrestation, l’animateur a écrit sur les réseaux sociaux: « Au moment  où je publie ces notes je devrais être en route pour la radio Maliba FM mais malheureusement je suis en route pour le camp1.    Des militaires sont venus me chercher et m’y conduire en dehors des horaires administratifs.  Il est plus de 20h à Bamako, votre émission «carte sur la table », prévue pour 21 h n’aura pas lieu ce soir, ou il y aura lieu en retard, ou encore n’aura jamais plus lieu. Les heures qui vont suivre nous édifieront».

Connu pour son « franc parlé » sur les ondes privées maliennes, Ras Bath est aussi membre du  mouvement Rasta CDR (Collectif de Défense de la  République).  Il doit  comparaîtra ce mercredi devant le tribunal de Hamdallaye.

Le gouvernement malien a ordonné la fermeture de Facebook et de Twitter après les vagues de protestation contre l’arrestation du chroniquer radio, Ras Bath, animateur de l’émission « Carte sur table ».    Les autorités ont également interdit la circulation des motos près des lieux des contestations.  Un premier bilan des contestations fait état de deux morts et de plusieurs blessés.

Actualités connexes