Mauritanie/Torture des Salafistes : Sit-in des familles pour dénoncer les prisons secrètes

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

SalafisteMrLes familles des détenus salafistes ont organisé un sit-in pour protester contre la présence de prisons secrètes dans lesquelles sont retenus leurs proches.

Les proches des détenus dont certains sont maintenus en prison par les autorités de Nouakchott dans la prison militaire de Salah Eddine, désormais surnommée le Guantanamo Mauritanien, ont appelé à leur libération.

«Certains de nos enfants ont purgé leur peine depuis plusieurs mois mais sont maintenus en prison de fait extrajudiciaire» a expliqué la sœur d’un salafiste interviewée par nos confrères de Saharamédias avant d’appeler le président mauritanien, Mohamed Ould Abdelaziz, et son ministre de la Justice, à se souvenir de leur désarroi face à cette séquestration dans des conditions qualifiées d’inhumaines.

Elle a encore réclamé au noms des familles le retour des détenus à Nouakchott où ils pourraient être mis en prison s’ils le devaient». Elle a enfin dénoncé la torture dont sont victimes les prisonniers salafistes dans la prison militaire de Salaheddine expliquant que ceux qui sont retournés sont « des morts-vivants ». Une situation qu’elle a expliquée par le mauvais traitement et la torture infligés aux prisonniers.

Rappelons que l’un de ces prisonniers, Marouf Ould Haiba, est décédé il y a une semaine dans cette prison dans des conditions non encore élucidées. Sa famille, elle, évoque un décès suite à une torture dont il aurait été victime.

mauriweb.info

Actualités connexes