TASIAST Mauritanie : fait l’objet d’un redressement fiscal

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

TasiastEt oui ! les fiscs sont a la porte de TASIAST Mauritanie, une filiale à 100% de la société aurifère canadienne Kinross, qui exploite une mine d’or du même nom au Nord de la Mauritanie, est aujourd’hui dans le collimateur du fisc

Les impôts réclament à l’entreprise la coquette somme de 4 milliards d’ouguiyas, soit prés de 10 millions d’euros.  Un montant contesté par la société,  qui a procédé un dégraissage de son personnel  au cours de l’année 2013,  pour faire face “une conjoncture marquée par la  chute vertigineuse du cours du métal jaune, qui a perdu 30% de sa valeur en moins d’une année “.

Cependant, à Nouakchott des voix s’élèvent pour réfuter les arguments de la compagnie aurifère.  Certains milieux  soutiennent en effet que des employés mauritaniens,  compressés pour des raisons liées à la conjoncture économique,  auraient été remplacés par des expatriés au traitement pourtant  plus onéreux.

Pendant que KINROSS affirme sa détermination à poursuivre ses activités en Mauritaniens, les mêmes milieux évoquent l’hypothèse d’un agenda de  désengagement caché.

Actualités connexes