Sommet de la ligue arabe : La presse nationale sera dans les mêmes conditions que la presse étrangère

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

sommet arabeDr Mohamed Shagh Elkenty, président de la commission médiatique de l’organisation du sommet de la ligue arabe, prévu, le 25 et 26 juillet courant à Nouakchott a été l’invité ce samedi 2 juillet de la Chaine privée Sahel Tv, pour faire l’état des lieux et donner à l’opinion publique une idée sur les mesures prises par sa commission pour une bonne réussite de la couverture médiatique du sommet de Nouakchott.

Du coup, il a noté dans son introduction que la presse nationale sera mise dans les mêmes conditions de travail que la presse étrangère. Il a d’ailleurs signalé qu’il accorde une attention particulière à la presse dans son ensemble, sans exception.

Il a indiqué que plus de 600 journalistes étrangers sont attendus pour participer à la couverture médiatique de cet événement.

A cet effet, la commission a pris la décision de mettre l’ensemble des journalistes, techniciens, caméramans dans de bonnes conditions pour qu’ils accomplissent leur mission.

Selon le président de la commission, le choix des journalistes de ladite commission a été fait selon trois critères : la compétence, la disponibilité et l’esprit national. Les membres de cette structure seront répartis en trois sous-commissions : les prestations et services, l’impression des documents et guides et les techniques de l’information, a-t-il indiqué.En plus, pour plus de précisions, il a indiqué qu’il s’agit de jeunes journalistes talentueux qui ont de l’expérience.

Pour le président de la commission, un travail professionnel doit être effectué tout en veillant sur la bonne image du pays. Il a noté que pour de meilleures conditions de travail, les centres d’informations et  d’enseignement à distance seront mis à la disposition des journalistes. En matière de diffusion, la télévision de Mauritanie et la Télédiffusion de Mauritanie (TDM) travaillerons en parfaite collaboration avec les chaines étrangères.  Une cellule de journalistes sera mise en parallèle pour préparer des personnes ressources aux autres journalistes qui désirent faire des interviews, des entretiens ou recueillir des informations dans tous les domaines sur la Mauritanie.

Dr Mohamed Shagh Elkenty a affirmé que le somment de Nouakchott aura un cachet particulier par rapport aux sommets précédents. Il s’agit de la création d’une commission spéciale chargée de diffuser la culture, le folklore et l’hospitalité de la Mauritanie. Cet ensemble s’installera dès le 10 juillet courant devant le stade Olympique de Nouakchott, sous des tentes.

Au terme de son entretien, le parton de la commission médiatique a dit qu’aucun organe de presse ne sera exclu pour la couverture du Sommet de Nouakchott. D’ailleurs, les sites d’informations, les radios, les chaines de télévisions, les journaux, seront invités. Pour la sécurité des journalistes, nous allons élaborer des badges qui seront distribués selon les listes qui nous seront présentées, selon ses termes.  Pour un travail journalistique de qualité, la crédibilité et la véracité de l’information assure une bonne renommé à tout organe de presse et à son équipe, a-t-il conclut.

Synthèse A.SIDI

Tawary

Actualités connexes