Sénégal: Karim Wade, fils de l’ex-président, placé en garde à vue – [Video]

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Dakar Karim Wade, fils et ex-ministre de l’ancien président sénégalais Abdoulaye Wade, a été placé en garde à vue lundi soir dans une gendarmerie de Dakar, dans le cadre d’une enquête sur un enrichissement illicite présumé, a appris l’AFP auprès d’un de ses avocats.

Karim Wade a été placé en garde à vue à la demande du procureur d’une Cour spéciale sur l’enrichissement illicite, a déclaré à l’AFP Me Demba Ciré Bathily, quelques heures après que M. Wade ait présenté à la justice des justificatifs sur ses avoirs évalués par cette juridiction à plus d’un milliard d’euros.

Selon l’avocat, il a été placé en garde à vue à la gendarmerie de Colobane, un quartier de Dakar, avec sept à huit personnes, dont un directeur d’une société aéroportuaire d’assistance au sol et un ancien responsable de l’aéroport de Dakar, dans le cadre de cette enquête sur l’enrichissement illicite présumé.

Le fils de l’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade avait été interpellé un peu plus tôt au domicile familial à Dakar, quelques heures après la remise par ses avocats d’un dossier de 3.000 pages contenant les justificatifs sur l’origine de ses avoirs auprès de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), une cour spéciale en sommeil réactivée par le régime du président Macky Sall.

Karim Wade avait été mis en demeure le 15 mars, après une audition par la CREI, de justifier dans un délai d’un mois des avoirs évalués par cette Cour spéciale à 694 milliards FCFA (1,058 milliards d’euros).

Cette somme proviendrait de sociétés dont l’ancien ministre serait le propriétaire ainsi que de propriétés immobilières et de comptes bancaires, selon les avocats de M. Wade.

Actualités connexes