Sénégal : Abdoul Mbaye, PM : «Je démissionnerais si je devais comparaître sur l’affaire Habré»

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

le-premier-ministre Abdoul MbayeLe Premier ministre, Abdoul Mbaye, n’écarte l’option de démissionner s’il devait comparaître dans l’affaire Hissein Habré où il est accusé par certains d’avoir blanchi dans sa banque l’argent que l’ex-Président du Tchad avait apporté au Sénégal lorsqu’il a été déchu en 1990 par Idriss Déby.

Abdoul Mbaye prêt à rendre le tablier si son nom est convoqué par les chambres africaines dans l’affaire Habré. Le premier ministre a fait cette révélation sur la Tfm dans l’émission les « Affaires de la Cité ». Abdoul Mbaye estime qu’il n’a rien à se reprocher dans cette affaire, néanmoins pour mettre à l’aise le président de la république, il démissionnerai de son poste s’il est appelé à comparaître dans ce procès, pour éclairer la lanterne des sénégalais Abdoul Mbaye, alors d’une banque de la place, est accusé par ses détracteurs d’avoir blanchi de l’argent rapatrié du Tchad par l’ancien dictateur à son arrivée en exil au Sénégal. . « Sur Hissein Habré, j’ai dit ce que j’avais à dire le 26 décembre 2012 devant la représentation parlementaire. Je n’ai plus rien à redire. Par contre, je crois que j’ai pris rendez-vous avec ceux qui n’ont pas peur que le ridicule les tue lorsque l’information sur le dépôt éventuel sera connue ».

Sur l’affaire Dangote, Abdoul Mbaye estime qu’il appartient à la justice de faire son travail. Cette histoire oppose l’investisseur nigérian, Aliko Dangote et les héritiers de feu, Serigne Saliou Mbacké. Selon lui, ce que l’Etat peut faire, c’est d’encourager une solution à l’amiable entre les deux parties.

 

SENEGO

Actualités connexes