Sahara occidental: le plan marocain d’autonomie réaliste et digne de foi

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

mohammed 6 11 oct 2013 pcLa Maison Blanche a affirmé vendredi que le plan marocain d’autonomie du Sahara occidental était à ses yeux sérieux, réaliste et digne de foi, peu avant une rencontre entre le président Barack Obama et le roi Mohammed VI.

Ce plan représente une approche potentielle qui peut satisfaire les aspirations des habitants du Sahara occidental pour diriger leurs propres affaires dans la paix et la dignité, a déclaré le porte-parole de l’exécutif américain, Jay Carney.

Le Sahara occidental, ancienne colonie espagnole, a été annexé en 1975 par le Maroc. Le Front Polisario, soutenu par l’Algérie, réclame l’indépendance de ce territoire via un référendum d’autodétermination alors que Rabat a proposé en 2007 un plan de large autonomie mais conservant tous les attributs de souveraineté, notamment le drapeau, l’hymne national et la monnaie.

Une Mission de l’ONU (Minurso) est déployée depuis 1991 au Sahara occidental. En avril 2013, le Conseil de sécurité a prolongé son mandat et encouragé le Maroc à mieux respecter les droits de l’Homme au Sahara, sans charger la Minurso d’enquêter dans ce domaine comme le voulait Washington.

Cette exigence, ensuite abandonnée, avait provoqué des frictions entre Maroc et Etats-Unis début 2013.

Le roi Mohammed VI devait être reçu vendredi après-midi par le président Obama, la première visite du souverain alaouite à la Maison Blanche depuis 2004, alors que Rabat est un allié majeur non Otan des Etats-Unis, un statut privilégié qui permet notamment l’accès à des ventes d’armes.

 

AFP

Actualités connexes